Olivier Père

Les meilleurs films de l’année 2015

Voici nos choix et préférences, forcément subjectifs, parmi les films distribués en salles en France entre le 7 janvier et le 30 décembre 2015. Il y aura sans doute des oublis, des injustices et des séances de rattrapage à organiser, comme d’habitude. Nous n’avons pas trouvé le temps – circonstances atténuantes, le film dure neuf heures – de voir Death in the Land of Encantos de Lav Diaz avant la publication de cette liste. Pourtant le génial cinéaste philippin nous a semblé être l’un des auteurs qui domina l’année cinématographique, malgré le décalage de sa reconnaissance critique en France (Norte la fin de l’histoire, premier de ses films distribués chez nous, date de 2013), en compagnie d’autres grands réalisateurs asiatiques, toujours fidèles au poste – on peut d’ores et déjà annoncer une année 2016 où brilleront les nouveaux films de Hou Hsiao-hsien, Hong Sangsoo, Kiyoshi Kurosawa… Et il faudra se pencher sérieusement un jour sur le cas Sono Sion, prolifique et passionnant cinéaste punk (six longs métrages signés en 2015 !) dont les films ne sortent qu’en DVD en France et dont l’inspiration provocatrice, moins frelatée et cynique que celle d’un Takashi Miike, n’oublie pas de mêler le délire à l’intelligence.

2015, annus horribilis. Plusieurs films monstres rappelés ici, expriment, commentent et analysent le fanatisme, la violence et le chaos qui cherchent à s’emparer du monde. Cinéastes visionnaires ou apocalyptiques, George Miller, Lav Diaz et même Alexei Guerman – décédé en 2013 – signent surtout, hélas, des films de notre temps. Le Mal est partout, des cinéastes qu’en apparence tout oppose comme Lav Diaz et Woody Allen puisent dans Dostoïevski pour conforter leur vision pessimiste de l’homme. George Miller et Alexeï Guerman inventent des univers entre Heroic Fantasy et science-fiction qui rencontrent un écho troublant avec le jihadisme moderne. Autre film monstre, et aussi film monde, A la folie (photo en tête de texte) consolide la position de Wang Bing grand scrutateur de la condition humaine. Le pavillon du cinéma américain est en berne, à quelques exceptions près, avec souvent de fortes connotations historiques ou géopolitiques. Sous ses apparences de petit film d’horreur référenciel It Follows trahit l’inquiétude de toute une génération sinistrée, dans un paysage de crise morale et économique.

Les films d’auteurs en Europe et en France continuent de surprendre par leur diversité et leur ambition, avec comme chaque année l’apparition d’une relève jeune et stimulante.

Nous vous présentons nos meilleurs vœux cinéphiles et vous invitons à nous envoyer vos listes de films préférés de l’année écoulée.

 

 

1 A la folie de Wang Bing

 

2Norte, la fin de l’histoire de Lav Diaz

 

3 – Mad Max: Fury Road de George Miller

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/05/15/cannes-2015-jour-3-mad-max-fury-road-de-george-miller-hors-competition/

 

4 – Trois Souvenirs de ma jeunesse de Arnaud Desplechin

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/05/24/cannes-2015-jour-12-trois-souvenirs-de-ma-jeunesse-de-arnaud-desplechin-quinzaine-des-realisateurs/

 

5 – Cemetery of Splendour de Apichatpong Weerasethakul

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/08/17/cemetery-of-splendour-de-apichatpong-weerasethakul/

 

6 – Jauja de Lisandro Alonso

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/04/09/jauja-de-lisandro-alonso/

 

7 – It Follows de David Robert Mitchell

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/01/28/it-follows-de-david-robert-mitchell/

 

8 – Hill of Freedom de Hong Sangsoo

 

9 Mia madre de Nanni Moretti

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/11/23/mia-madre-de-nanni-moretti-competition/

 

10 – Casa Grande de Fellipe Barbosa

 

 

 

 

Grands cinéastes en grande forme (sans ordre) :

 

L’Ombre des femmes de Philippe Garrel

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/05/25/cannes-2015-jour-2-lombre-des-femmes-de-philippe-garrel/

 

Fatima de Philippe Faucon

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/09/21/fatima-de-philippe-faucon/

 

L’Homme irrationnel de Woody Allen

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/10/15/lhomme-irrationnel-de-woody-allen/

 

Au-delà des montagnes de Jia Zhangke

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/12/02/au-dela-des-montagnes-de-jia-zhangke/

 

Les Mille et Une Nuits de Miguel Gomes

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/06/14/les-mille-et-une-nuits-volume-1-linquiet-de-miguel-gomes/

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/07/24/les-mille-et-une-nuits-volume-2-le-desole-de-miguel-gomes-quinzaine-des-realisateurs/

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/08/12/les-mille-et-une-nuits-volume-3-lenchante-de-miguel-gomes/

 

Vers l’autre rive de Kiyoshi Kurosawa

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/09/14/vers-lautre-rive-de-kiyoshi-kurosawa/

 

American Sniper de Clint Eastwood

 

Hacker de Michael Mann

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/04/07/le-solitaire-et-hacker-de-michael-mann/

 

Journal d’une femme de chambre de Benoit Jacquot

 

Béhémoth – le dragon noir de Zhao Liang (diffusé sur ARTE le 18 novembre)

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/11/12/behemoth-le-dragon-noir-de-zhao-liang/

 

Le Pont des espions de Steven Spielberg

 

 

 

 

Outsiders (sans ordre) :

 

The Other Side de Roberto Minervini

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/11/20/the-other-side-de-roberto-minervini/

 

Le Grand Jeu de Nicolas Pariser

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/11/30/le-grand-jeu-rencontre-avec-nicolas-pariser/

 

Mustang de Deniz Gamze Ergüven

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/06/10/mustang-de-deniz-gamze-erguven/

 

Listen Up Philip de Alex Ross Perry

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/06/06/listen-up-philip-de-alex-ross-perry/

 

Vice-Versa de Pete Docter et Ronnie Del Carmen

 

The Duke of Burgundy de Peter Strickland

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/06/07/the-duke-of-burgundy-de-peter-strikland/

 

Aferim! de Radu Jude

 

Les Jours d’avant de Karim Moussaoui

 

The Look of Silence de Joshua Oppenheimer

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/10/06/the-look-of-silence-de-joshua-oppenheimer/

 

 

 

Deux séances de rattrapage :

 

Au revoir l’été de Koji Fukada (sorti en salles le 17 décembre 2014)

 

Les Trois Sœurs du Yunnan de Wang Bing (sorti en salles le 16 avril 2014)

 

 

Deux inédits :

 

Out 1 : noli me tangere de Jacques Rivette (1971)

 

Une femme dans la tourmente de Mikio Naruse (1964)

 

 

Deux films sortis directement en DVD :

 

Why Don’t You Play in Hell? de Sono Sion

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/03/27/why-dont-you-play-in-hell-de-sono-sion/

 

Tokyo Tribe de Sono Sion

 

Un grand film posthume :

 

Il est difficile d’être un dieu de Alexeï Guerman

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2015/02/06/svetlana-karmalita-parle-de-alexei-guerman-et-de-il-est-difficile-detre-un-dieu/

 

 

 

 

Catégories : Actualités · Coproductions

14 commentaires

  1. Marla Singer dit :

    Merci pour ce top 10, je vais aller voir les films que vous citez et que j’ai ratés.
    Voici mon propre top 10: http://marlasmovies.blogspo

  2. ballantrae dit :

    Sous peu, j’envoie mon top ten car il faut encore que je découvre deux-trois films diffusés dans le Sud Ouest sur le tard ( le dernier Maddin, Mia madre en séance de rattrapage, Francofonia, L’étreinte du serpent) mais je sais que Il est difficile d’être un dieu tient le haut du pavé de même que Mad Max 4, Le fils de Saul , trois souvenirs de ma jeunesse entre autres.

  3. Teo Peaks dit :

    Magnifique! Un top 10 original!
    Le Pasolini de Ferrara, c’était en 2014 ou 2015?

  4. ballantrae dit :

    L’absence qui me surprend le plus dans votre palmarès est celle du Fils De Saul que j’ai trouvé assez impressionnant.La lecture corollaire du très bel essai de G Didi Huberman m’a aidé à comprendre en quoi ce film prolongeait dans la fiction la question essentielle des limites de la figuration de l’horreur.
    Tout ce que vous dites sur Lav diaz donne furieusement envie.
    Heureux de voir sacré lemagnifique opus de Desplechin malheureusement trop peu vu, eu égard à ses qualités.
    Outre les films-monstres de Guerman, Miller , Nemes une pensée pour le puissant Béhemoth découvert grace à vous:encore une fois merci Arte!
    Et bien évidemment meilleurs voeux 2016!

  5. Lama dit :

    Ha enfin un Top 10 un peu plus original que ce que j’ai vu ailleurs !

    • olivierpere dit :

      Merci 🙂

      • olivierpere dit :

        Liste à laquelle il faudrait rajouter l’excellent film coréen Sea Fog – Les Clandestins de Shim Sung-Bo. Bong Joon-ho aurait fait beaucoup plus que produire ce drame à bord d’un chalutier remarquablement mis en scène. Sea Fog est disponible en DVD (The Jokers / Le Pacte / Wild Side)

  6. Frédéric Camus dit :

    Bien le bonjour, Olivier -)

    Classement 2016, comme le le veut la tradition, avec ce sentiment que l’année a été à la fois très stimulante et dépourvue de réel monument.

    1. Inherent Vice (Paul Thomas Anderson)
    2. Bridge of spies (Steven Spielberg)
    3. Sea Fog (Sung-Bo Shim)
    4. Mad Max – Fury Road (George Miller)
    5. Miss Hokusai (Keiichi Hara)
    6. The Big Short (Adam McKay)
    7. Microbe et Gasoil (Michel Gondry)
    8. Kingsman (Matthew Vaughn)
    9. Tomorrowland (Brad Bird)
    10. Nous trois ou rien (Kheiron)

    Rétro : Sorcerer (William Friedkin)

    Meilleurs voeux cinéphiles.

    FC

    • olivierpere dit :

      Bonjour Frédéric merci pour ta liste qui a au moins le mérite d’être originale ! Pas vu Inherent Vice c’est si bien que ça ? 🙂 Je vais le rattraper. D’ailleurs je n’ai vu que trois films (plus Sorcerer) mais je partage ton enthousiasme pour Sea Fog. Meilleurs voeux cinéphiles. op

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *