Libres !Gazon maudit

4 min
Disponible du 27/01/2021 au 22/01/2024
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Stop aux diktats sexuels ! Ovidie et Sophie-Marie Larrouy déconstruisent les idées reçues et proposent de faire ce qu’on veut, comme on veut, uniquement si on veut. Dans cet épisode : en plus d’être minces et jeunes, voilà que nous devons en plus avoir une vulve lisse comme une tirelire. D’après la bande-dessinée « Libres ! Manifeste pour s'affranchir des diktats sexuels » de Ovidie et  Diglee  - Editions Delcourt, collection Tapas.

La nouvelle génération n’aime pas les poils, mais alors vraiment pas. 75 % des 18-25 ans optent pour l’intégral ou semi-intégral. Cette mode trouve ses racines dans une hantise ancestrale du poil qui n’a depuis toujours qu’un seul et même dessein : rassurer les hommes. Pour être viril, il faut être poilu. Et l’obsession de l’éradication du poil féminin est sans limite. Pourquoi dit-on que les poils sont "sales" ? Rien de bien rationnel dans tout ça, plutôt l’intégration de cette pernicieuse croyance que le sexe féminin serait lui-même sale. Paradoxalement, l’épilation intégrale aurait plutôt l’effet inverse. Combinée à l’obsession de la propreté́ qui nous pousse à nous récurer l’entre-jambe, elle serait responsable de mycoses et autres réjouissances odorantes.

 


  • Auteur :
    • Ovidie
    • Diglee
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2019