ARTE

Accessibilité

Des contenus accessibles à chacun

L’accessibilité des programmes

ARTE rend ses contenus accessibles à l’ensemble de son public en proposant des versions adaptées aux personnes aveugles et malvoyantes (audiodescription) ainsi qu’aux personnes sourdes et malentendantes (sous-titres sourds et malentendants). Ces versions sont disponibles au moment de la diffusion du programme à l’antenne mais également sur le site arte.tv et son application pour mobile et TV connecté lors de la mise en ligne du programme.

Audiodescriptions

Les audiodescriptions permettent de rendre un programme accessible aux personnes aveugles ou malvoyantes grâce à une voix de commentaire décrivant les éléments visuels de l’œuvre. ARTE a joué un rôle précurseur dans la mise à disposition de versions en audiodescription de ses programmes et intègre systématiquement des personnes aveugles ou malvoyantes dans le processus de production de ces versions.

Le nombre de programmes diffusés en audiodescription est en augmentation chaque année. Pour 2022, la Chaîne s’est fixé comme objectif d’augmenter le nombre de programmes proposés en prime time avec des audiodescriptions en français et en allemand à 6 par semaine. Cela concerne principalement des films de cinéma et des fictions et également quelques grands documentaires.

 

 

Sous-titres pour sourds et malentendants

Les sous-titres pour sourds et malentendants (STSM) retranscrivent la bande son grâce à un code couleur et un positionnement des sous-titres qui permettent l’identification des interlocuteurs et des sons à l’image (effets, musique, ambiances…).

En constante augmentation chaque année, les programmes qu’ARTE propose, équipés de sous-titres pour sourds et malentendants, sont majoritaires à l’antenne et sur le web. Le Pôle français du groupe ARTE fournit depuis plusieurs années l’intégralité de ses programmes en versions STSM.

Le nombre total de versions sous-titrées pour sourds et malentendants produites par la Chaîne est en constante augmentation.

 

L’accessibilité des interfaces numériques

Le site arte.tv et les applications sont aujourd’hui entièrement accessibles.

Sur les sites et l’application ARTE, les personnes en situation de handicap disposent du même niveau d’information et des mêmes possibilités d’interaction que l’ensemble des utilisateurs. La navigation a été simplifiée entre les pages et au sein des pages. Comme tout autre utilisateur, une personne aveugle ou malvoyante peut désormais choisir un programme selon ses goûts ou en fonction des thématiques. Le lecteur vidéo fonctionne avec le clavier et est compatible avec les assistances technologiques utilisées par les internautes en situation de handicap.

Dans la démarche d’amélioration de l’accessibilité de ses interfaces, la Chaîne s’est dotée des moyens d’appliquer sur ses contenus numériques le référentiel WCAG (Web Content Accessibility Guidelines) au niveau A, voire AA sur certains parcours utilisateurs, répondant ainsi à la norme internationale d’accessibilité (ISO/IEC 40500:2012). Un audit selon la norme internationale d’accessibilité du site web principal arte.tv et de l’application iOS ARTE a été effectué ainsi que des formations à l’accessibilité numérique des chefs de projet.

Depuis 2019, une revue annuelle des interfaces est menée afin de vérifier l’absence de régression sur l’accessibilité des différentes interfaces web et mobiles.

Les applications mobile et TV connectées

Depuis sa version 5.22 sortie en septembre 2020, l’application mobile d’ARTE propose trois améliorations significatives suggérées par les associations avec lesquelles ARTE est en contact :

  • La suppression du défilement automatique sur les pages « catégories » (Info et société, Cinéma, Séries et Fictions, etc.) qui gênait la lecture du service
  • Le lancement de la lecture d’une vidéo, avec le « voice over » qui indique désormais le titre du programme et la version audio sélectionnée.
  • Une refonte de la navigation dans le guide, grâce à laquelle il est désormais possible de naviguer plus facilement entre les jours.

Concernant l’application pour les téléviseurs connectés, les travaux d’ARTE vont porter, dans les prochains mois, sur l’amélioration du parcours utilisateur. Dans un premier temps, des audits sur le service de la Chaîne sur Apple TV et HbbTV sont prévus.

 

Une approche globale

Les problématiques en lien avec l’accessibilité des utilisateurs ont été introduites dans toutes les étapes de développement des interfaces d’ARTE ou pour des projets spécifiques comme « Gagner sa vie », une série documentaire et interactive sur le revenu universel, développée par ARTE France.

Une version expérimentale du site a été conçue pour les personnes en situation de handicap (audiodescription pour les personnes déficientes visuelles et sous-titrage spécifique pour les personnes sourdes ou malentendantes) afin de permettre à tous les utilisateurs de vivre une meilleure expérience.

Pour ce dernier, les spécifications et développements techniques ont été testés en présence de personnes handicapées. A l’avenir, la réflexion sur l’intégration des contraintes d’accessibilité va s’élargir au processus de sélection des fournisseurs et des solutions adoptées par ARTE.

ARTE France a par ailleurs développé la première plateforme vidéo « hyperaccessibilité » Fovéa, créée autour d’une sélection de vidéos d’ARTE sur le thème de la citoyenneté, et disponible sur le site Eduthèque.

Le handicap traité dans les programmes

ARTE traite régulièrement du handicap au travers de ses programmes, à la fois dans les œuvres de fiction et les documentaires. Voici quelques exemples emblématiques de programmes diffusés sur la Chaîne traitant de ce sujet :

  • Arte Regards : Naître sans bras – Des cas recensés en Allemagnereportage sur trois enfants nés avec une malformation grave des mains ou des bras dans une ville d’Allemagne, en l’espace de quelques semaines (ZDF – 2020)
  • La prunelle de mes yeux, comédie française produite par ARTE France Cinéma sur la relation amoureuse entre une jeune femme aveugle et son voisin (ARTE France – 2019)
  • Laissez-moi aimer de Stéphanie Pillonca, l’histoire d’une rencontre entre des danseurs valides et handicapés (ARTE France – 2019)
  • Manuel Down Under, série documentaire dédiée à la découverte de l’Australie sous le prisme du handicap, au travers du périple d’un jeune Allemand trisomique et de son ami (ZDF – 2018)
  • Passe me voir – Fritz, le garçon de verre, ce reportage de jeunesse raconte l’histoire de Fritz, 11 ans, atteint de la maladie des os de verre (HR – 2018)
  • ARTE Regards : Handicap et travail. Une nouvelle économie sociale, reportage (ZDF – 2018)
  • Ava, premier long métrage de Léa Mysius : en vacances à la mer, Ava, 13 ans, va perdre la vue et veut vivre vite (ARTE France– 2017)
  • L’éloquence des sourds, documentaire sur une jeune femme qui dévoile son quotidien « d’handicape modèle », entre exclusion et combat pour s’adapter (ARTE France – 2017)
  • Notes on Blindness – Une expérience de l’obscurité, film documentaire et application en réalité virtuelle basés sur le journal audio de John Hull, écrivain devenu aveugle (ARTE France – 2016)
  • Le village du silence, documentaire société sur une institution en Allemagne qui héberge des résidents sourds et aveugles (SWR – 2015)
  • Dans tes yeux, émission documentaire autour du monde, présentée par Sophie Massieu, journaliste non-voyante (ARTE France – 2011)

Des sorties culturelles accessibles à tous : ARTE et le Festival Entendez-Voir

Depuis 2020, ARTE est partenaire du Festival Entendez-Voir ayant pour vocation de rendre la culture accessible à tous. Dans le cadre de ce festival organisé par l’association strasbourgeoise Vue d’ensemble, ARTE propose des projections sous-titrés et audio-décrites ouvertes au grand-public. Cette initiative offre la possibilité aux personnes malvoyantes, malentendantes ou valides de profiter pleinement d’une séance de cinéma et d’échanger ensemble avec l’équipe du film. ARTE est également représenté durant le Festival lors d´une table ronde autour des enjeux de l’accessibilité dans l’audiovisuel et au cinéma.


Date :

24 septembre 2021