Tarzan, le seul, le vrai

Lecture automatique

À suivre

52 min
Disponible du 06/01/2020 au 12/03/2020
Prochaine diffusion le dimanche 26 janvier à 10:55
Version françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

La véritable histoire de Johnny Weissmuller ou comment un champion de natation roumain est devenu un sex-symbol mondial grâce au personnage de Tarzan.

Jeux olympiques de Paris, 1924. Le nageur Johnny Weissmuller fait sensation en remportant trois médailles d’or. Il est le premier athlète au monde à parcourir 100 mètres en moins d’une minute (avec la tête hors de l’eau, comme on le faisait à l’époque). Pour ce jeune Roumain – il n’a pas encore la nationalité américaine, même si ses performances étoffent le palmarès des États-Unis –, c’est le début de la gloire et d’une étonnante carrière. Le réalisateur Florin Iepan en retrace les étapes : l’arrivée à Hollywood et le tournage des premiers films inspirés des aventures de Tarzan ; la façon dont Weissmuller, pourtant considéré comme l’un des plus mauvais acteurs d’Hollywood, s’impose en sex-symbol ; les heures de gloire, puis les échecs conjugaux à répétition (cinq mariages) ; ses brouilles avec ses enfants (souvent accompagnées de procès) ; ses prestations devant les soldats américains pendant la Seconde Guerre mondiale, sa triste fin à Acapulco… Riche en archives inédites, le film s’appuie sur les témoignages de son fils Johnny Weissmuller Jr, sa fille Wendy, de l’une de ses ex-femmes Allene Gates, de Danton Burroughs (petit-fils du romancier Edgar Rice Burroughs, le créateur de Tarzan) ainsi que d’anciens partenaires de tournage.


  • Réalisation :
    • Florian Iepan
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2004