Olivier Père

ARTE accompagne 24 films à Cannes

La 67ème édition du Festival de Cannes se déroulera du 14 au 25 mai 2014 et ARTE compte 24 productions soutenues par ARTE (parmi lesquelles 14 coproductions ARTE France Cinéma) invitées dans les différentes sections, officielles et parallèles, de la manifestation cinématographique cannoise. En voici la liste partiellement commentée.

Sélection officielle

6 films en Compétition

Sils Maria (Clouds of Sils Maria) d’Olivier Assayas (Grand Accord ARTE France Cinéma / WDR, proposé par la France)

L’un des meilleurs films d’Olivier Assayas, nous en parlerons longuement au moment de sa présentation cannoise puis de sa sortie en salles le 20 août.

Kristen Stewart et Juliette Binoche dans Clouds of Sils Maria d'Olivier Assayas (Compétition)

Kristen Stewart et Juliette Binoche dans Sils Maria d’Olivier Assayas (Compétition)

Saint Laurent de Bertrand Bonello (ARTE France Cinéma)

Ce sera sans doute l’un des grands événements du festival (le film est splendide), même remarque que pour Sils Maria. Saint Laurent sortira en France le 1er octobre.

Winter Sleep (Kis Uykusur) de Nuri Bilge Ceylan (ARTE France Cinéma)

Le nouveau film du maître turc, pas encore vu à l’heure où nous écrivons ces lignes ! Winter Sleep sortira en France le 13 août.

Still the Water (Futatsume No Mado) de Naomi Kawase (ARTE France Cinéma)

Retour à la fiction de Naomi Kawase pour un film très émouvant et poétique autour d’un couple d’adolescents sur l’île Amami Oshima au Japon, entre éveil sensuel, communion avec la nature et drames familiaux. Sortie prévue le 17 septembre.

Still the Water de Naomi Kawase (compétition)

Still the Water de Naomi Kawase (compétition)

Timbuktu de Abderrahmane Sissako (ARTE France Cinéma)

Pas encore vu non plus. Le cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako tournait encore des scènes supplémentaires il y a quelques semaines pour compléter son nouveau film sur la montée de l’islamisme au Mali initialement envisagé comme un documentaire mais qui est devenu, en cours de préparation, une fiction.

Le Meraviglie de Alice Rohrwacher (ZDF / ARTE)

7 films à Un Certain Regard

Jauja de Lisandro Alonso (ARTE/COFINOVA)

Nouveau film très attendu du cinéaste argentin, pour la première fois avec des acteurs professionnels et notamment Viggo Mortensen, aussi coproducteur d’un projet longtemps resté sans titre qui devrait proposer un grand voyage sensoriel à travers l’espace et le temps, et raconter l’histoire d’amour fou d’un père pour sa fille. Lisandro Alonso en parlait ici à l’occasion de l’hommage qui lui était rendu au Centre Pompidou l’année dernière

https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2013/06/15/lisandro-alonso-parle-de-son-nouveau-film-avec-viggo-mortensen/

La Chambre bleue de Mathieu Amalric (ARTE France Cinéma)

Adaptation d’un roman de Georges Simenon par Mathieu Amalric, devant et derrière la caméra, pour un beau film de pure mise en scène, avec des partis-pris formels étonnants, mais au plus près du texte et de l’univers de Simenon. Le film sortira dans les salles le 16 mai, simultanément à sa présentation cannoise.

Amour fou de Jessica Hausner (Grand Accord ARTE France Cinéma / WDR, proposé par l’Allemagne)

Xenia de Panos H. Koutras (ARTE France Cinéma)

e)  Xenia de Panos H. Koutras (Un Certain Regard))

Xenia de Panos H. Koutras (Un Certain Regard)

Run de Philippe Lacôte (ARTE France Cinéma)

Premier film ambitieux d’un jeune réalisateur qui apporte un souffle nouveau au cinéma africain. Le film concourt pour la Caméra d’Or.

Force majeure (Turist) de Ruben Östlund (ZDF / ARTE)

Fehr Isten de Kornél Mundruczó (ZDF / ARTE)

 

1 film en Séance Spéciale

Eau Argentée, Syrie autoportrait de Ossama Mohammed et Wiam Simav Bedierxan (ARTE France – Unité Société et Culture)

« Mon prochain film, Eau argentée, est né en dehors de mon pays de la relation entre un « vieux » cinéaste et Simav, une jeune femme qui résiste et fait ses premiers pas derrière la caméra. Elle voit en lui un maître, lui découvre auprès d’elle un nouveau visage de la Syrie et un cinéma libre. Un portrait du cinéma, des êtres, de l’amour… »
Ossama Mohammed, cinéaste syrien réfugié en France depuis mai 2011.

Le film est coproduit par La Lucarne et sera diffusé sur ARTE en septembre.

 

1 film à Cannes Classics

The Go-Go Boys: The Inside Story of Cannon Films de Hilla Medalia (ARTE/COFINOVA)

M. Golan et Y. Globus sur une affiche publicitaire de la Cannon

M. Golan et Y. Globus sur une affiche publicitaire de la Cannon

Documentaire qui retrace la carrière des fantasques producteurs Yoram Globus (le gestionnaire) et Menahem Golan (l’homme de cinéma, mi visionnaire mi bateleur de foires), cousins israéliens partis à la conquête du cinéma international puis de Hollywood, en rachetant la compagnie Cannon sous la bannière de laquelle ils produisirent plus de 300 films, d’abord des séries B d’action puis des films plus ambitieux signés par les grands auteurs de l’époque, de John Cassavetes à Andrei Konchalovsky, et même Jean-Luc Godard. Une aventure rocambolesque qui mènera Golan-Globus du cinéma d’exploitation aux marches du Festival de Cannes avec de nombreux films en compétition officielle, jusqu’à la faillite de la Cannon. Décriées en leur temps les productions Cannon sont désormais entrées au panthéon de la culture pop des années 80. Le documentaire est constitué de nombreuses images d’archives et d’entretiens d’époque ou réalisés spécialement pour le film avec Charles Bronson, Jon Voight, Chuck Norris, Franco Zeffirelli, Andrei Konchalovsky, Tobe Hooper, Billy Drago…

 

5 films à la Quinzaine des Réalisateurs

Bande de filles

Bande de filles de Céline Sciamma (Quinzaine des Réalisateurs)

Film d’ouverture : Bande de filles de Céline Sciamma (ARTE France Cinéma / ARTE/COFINOVA)

Troisième long métrage de Céline Sciamma après Naissance des pieuvres et Tomboy, on en discutera bientôt ici avec la réalisatrice et au moment de la sortie, le 22 octobre.

Mange tes morts de Jean-Charles Hue (ARTE/COFINOVA)

Après La BM du Seigneur, les nouvelles aventures de la famille Dorkel, membres de la communauté des gens du voyage dans le Nord de la France, filmées par Jean-Charles Hue. Une virée violente dans le monde des « gadjos » à la recherche d’une cargaison de cuivre.

Le Procès de Viviane Amsalem (Gett) de Ronit et Shlomi Elkabetz (ARTE France Cinéma)

Séance spéciale : P’tit Quinquin de Bruno Dumont (ARTE France – Unité Fiction)

Première incursion de Bruno Dumont à la télévision avec une mini série de quatre épisodes sur une enquête policière dans le Nord de la France, qui devrait réserver pas mal de surprises et faire preuve d’un sens de l’humour volontiers absent des films du cinéaste.

P'tit Quinquin de Bruno Dumont (Quinzaine des Réalisateurs)

P’tit Quinquin de Bruno Dumont (Quinzaine des Réalisateurs)

Court métrage : 8 Balles de Frank Ternier (ARTE France – Unité Cinéma)

Un court métrage « basé sur un fait divers imaginaire » qui mélange plusieurs techniques : le dessin sur papier, les photos découpées et la 3D.

 

2 films à la Semaine de la Critique

Film d’ouverture : FLA de Djinn Carrenard (ARTE France Cinéma / ARTE/COFINOVA)

Séance spéciale : L’Institutrice (Haganenet /The Kindergarten Teacher) de Nadav Lapid (ARTE France Cinéma)

Deuxième long métrage très réussi du réalisateur du Policier, on en parlera bientôt ici. Le film sortira le 8 octobre.

L'Institutrice de Nadav Lapid (Semaine de la Critique)

L’Institutrice de Nadav Lapid (Semaine de la Critique)

 

2 films à l’ACID

Cesta Ven de Petr Vaclav (ARTE/COFINOVA)

Mercuriales de Virgil Vernier (ARTE France Cinéma)

Premier film d’un réalisateur au style et au projet singuliers, déjà repéré avec ses courts et moyens métrages, une radiographie d’une société en crise à travers les désillusions de deux jeunes filles, filmée comme un mystère médiéval, une fable apocalyptique.

Dans l’impatience de partager notre enthousiasme avec les premiers spectateurs de leurs films, nous félicitons chaleureusement Naomi Kawase, Alice Rohrwacher, Abderrahmane Sissako, Olivier Assayas, Nuri Bilge Ceylan, Bertrand Bonello, Lisandro Alonso, Mathieu Amalric, Céline Sciamma et tous les autres réalisateurs invités à Cannes, pour porter aussi haut l’ambition et la diversité de la création cinématographique.

De la plupart de ces films nous parlerons en direct de Cannes, avec des articles, des entretiens vidéos et des photos postés quotidiennement sur ce blog pendant toute la durée du festival. Nous n’évoquerons pas seulement les coproductions ARTE mais aussi d’autres films qui nous ont plus, parfois en compagnie de leurs auteurs. On attend bien sûr avec impatience Adieu au langage de Jean-Luc Godard, Deux Jours, une nuit de Luc et Jean-Pierre Dardenne, Bird People de Pascale Ferran, sans oublier les nombreuses (bonnes) surprises et découvertes qui nous l’espérons émailleront cette nouvelle édition cannoise. Quant à Maps to the Stars de David Cronenberg, déjà vu à Paris et extraordinaire !

Catégories : Actualités · Coproductions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *