Olivier Père

Les meilleurs films de l’année 2016

Films choisis parmi les longs métrages distribués en salles en France entre le 6 janvier et le 28 décembre 2016. Nous vous souhaitons une très belle année 2017, au cinéma et dans la vie. Et nous en profitons pour exprimer une nouvelle fois notre passion pour le cinéma asiatique, et les sublimes actrices Shu Qi et Kim Min-hee.

 

1 – The Assassin de Hou Hsiao-hsien

2 – La Mort de Louis XIV de Albert Serra

3 – Elle de Paul Verhoeven

4 – Julieta de Pedro Almodóvar

5 – Les Huit Salopards de Quentin Tarantino

6 – Visite ou Mémoires et confessions de Manoel de Oliveira

7 – Un jour avec, un jour sans de Hong Sang-soo

8 – The Strangers de Na Hong-jin

9 – Aquarius de Kleber Mendonça Filho

10 – Bella e perduta de Pietro Marcello

Un jour avec, un jour sans

Un jour avec, un jour sans

 

 

Grands cinéastes en grande forme (sans ordre)

 

Nocturama de Bertrand Bonello

Personal Shopper de Olivier Assayas

Rester vertical de Alain Guiraudie

Mademoiselle de Park Chan-wook

Ta’ang, un peuple en exil entre Chine et Birmanie de Wang Bing

Les Délices de Tokyo de Naomi Kawase

Le Trésor de Corneliu Porumboiu

L’Avenir de Mia Hanse-Løve

Café Society de Woody Allen

Ma Loute de Bruno Dumont

The Neon Demon de Nicolas Winding Refn

Sieranevada de Cristi Puiu

Fuocoammare, par-delà Lampedusa de Gianfranco Rosi

Miss Peregrine et les enfants particuliers de Tim Burton

L’Ornithologue de João Pedro Rodrigues

Sully de Clint Eastwood

Baccalauréat de Cristian Mungiu

Paterson de Jim Jarmusch

Mademoiselle

Mademoiselle

 

Outsiders (sans ordre)

 

La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit

Diamant noir de Arthur Harari

La Jeune Fille sans mains de Sébastien Laudenbach

Your Name. de Makoto Shinkai

Toto et ses sœurs de Alexander Nanau

Kaili Blues de Gan Bi

 

 

Trois courts métrages

 

Sarah Winchester – opéra fantôme de Bertrand Bonello

Journal d’un photographe de mariage de Nadav Lapid

Notre héritage de Jonathan Vinel et Caroline Poggi

 

Rééditions / inédits

 

Belladonna de Eiichi Yamamoto

Les Garçons de Fenkwei et Un temps pour vivre, un temps pour mourir de Hou Hsiao-hsien

Insiang et Manille de Lino Brocka

Quand une femme monte l’escalier de Mikio Naruse

Belladonna

Belladonna

 

Catégories : Actualités

17 commentaires

  1. ballantrae dit :

    Belle année 2016 à mon sens et même si je ne partage pas tous vos choix, je dois dire que je m’y retouve à commencer par le premier The assassin qui demeure aussi mon numéro 1 or j’ai eu l’impression que cette splendeur tenant d’abord à un miraculeux sens de la mise en scène a comme été évacué lors de sa sortie et assez vite oublié.
    HHH avait disparu depuis quelques années à savoir depuis le récapitulatif Three times en 2005 ( l’anodin Voyage du ballon rouge me semble à part) et ce fut une grande nouvelle que ce retour en 2015 lors du festival de Cannes.
    Je vais peaufiner mon top ten mais suis sûr qu’A Serra et Almodovar en seront alors que le Tarantino (bien en deça à mon sens de Django unchained même s’il possède de belles qualités dans on organisation du temps et de l’espace clos )et a fortiori le Verhoeven ,compte tenu du fait qu’il m’a bien peu inspiré, n’en seront pas.
    J’ai vraiment adoré les films d’animation cette année et les opus francophones en particulier ( La tortue rouge, Louise en hiver, La jeune fille sans mains et Ma vie de courgette).Reste à découvrir le M Shinkai qui semble être à la hauteur de son précédent opus The garden of words.
    Toujours est-il que l’autre immense événement plastique de l’année avce the assassin était la réédition d’un objet à tout jamais autre, beau, fou et different à savoir Belladonna.Attention l’édition DVD/BR limitée est en train de se raréfier: à se procurer de toute urgence car elle est très belle ( photos, docs, BO, etc…).
    Certains des films que j’ai aimés n’ayant pas été cités par vos soins, je les évoquerai plus tard lors de ma proposition de classement.
    Et j’ai manqué bien des films dont Mademoiselle, Manchester by the sea ( mais là , le manque va être réparé sous peu)ou encore Personal shopper et le Wang Bing.
    D’accord avec vous sur le fait que les derniers Eastwood et Jarmusch étaient de bonnes nouvelles ( pour clint son meilleur film depuis facilement 2008 où il avait signé Changeling , après la série miraculeuse Mystic river/Million dollar baby/ Mémoires de nos pères/Lettres d’Iwo Jima.).

  2. Bonjo Kazooie dit :

    qu’avez-vous pensé de Bone Tomahawk et The Witch, les deux films d’horreur les plus remarqués cette année? Et avez-vous vu The Invitation?

  3. Marla Singer dit :

    Merci, voilà plein de films à voir, notamment étrangers !
    Voici mon top 10 : http://marlasmovies.blogspo
    Bonne année, Monsieur Olivier Père !

    Marla

  4. Gojo dit :

    Qu’avez-vous pensé de Premier Contact?

    • olivierpere dit :

      Il y a de belles idées empruntées à la science-fiction littéraire comme la temporalité non-linéaire des extraterrestres, les scènes dans le vaisseau sont bien mais le personnage féminin est un peu ennuyeux.

  5. Frédéric Camus dit :

    Bonne année Olivier,

    espérons-là plus joyeuse que celle qui se termine, dont, paradoxalement, ressortent quelques-uns des films le plus optimistes, joyeux et jubilatoires.

    1 – The Assassin
    2 – Sully
    3 – Elle
    4 – Le Garçon et la bête
    5 – Everybody wants some !!
    6 – La Tortue rouge
    7 – Dernier Train pour Busan
    8 – Hunt for the wilderpeople
    9 – Diamant Noir
    10 – Captain Fantastic

    Amitiés cinéphiles,

    FC

  6. Hecto dit :

    Bonjour
    Où peut-on vous lire sur The Strangers? Qu’en avez-vous pensé?

    • olivierpere dit :

      Bonjour,
      je n’ai pas encore eu le temps d’écrire sur The Strangers mais je l’aime beaucoup. Un film monstre sur les forces du mal, un récit proliférant et imprévisible qui nous emporte très loin dans l’horreur. C’est sans doute le meilleur film fantastique coréen, avec ceux de Bong Joon-ho – en plus malade…

  7. Isa dit :

    Bonjour, personnellement j’aurais ajouté notamment « Gorge Coeur Ventre » (mais aussi les Ogres !), de Alpi, un premier long français hallucinatoire, particulièrement puissant et bouleversant. Pour moi la vraie découverte de cette année dans les premiers films que j’ai pu voir. Il y a vrai désir de cinéma, la croyance qu’on peut raconter avec les images, par les émotions brutes, par la durée, sans fabriquer artificiellement des intrigues, un peu comme Wang Bing ou Tarkovski. On en sort comme sonné, avec un mélange de larmes et de sensation d’avoir halluciné pendant une heure vingt. Et le sens se décante peu à peu. J’ai moi aussi beaucoup aimé Bella et perduta (la fin est vraiment très belle), mais je trouve Gorge coeur ventre quand même bien plus fort, beaucoup plus émouvant, plus primitif, moins raffiné, moins littéraire, et il me raconte, avec moins de moyens, bien plus de choses sur notre monde (je les compare parce que les animaux, humains ou non-humains, sont tout de même au centre de ces deux films). En fait, la poésie est dans la matière et pas dans les mots (quoique, les quelques dialogues sont vraiment beaux). C’est très rare dans le cinéma français j’ai l’impression. C’est pour ça que j’évoquais Wang Bing ou Tarkovski. Bref, si vous ne l’avez pas vu, je vous le conseille vivement. Isaac.

  8. ballantrae dit :

    Comme je suis un peu long à la détente et désireux de revérifier et combler quelque lacune, il m’a fallu un an voire plus pour accoucher de mon top ten 2016:
    1-The assassin de Hou Hsiao Hsien
    2-La tortue rouge de M Dudok de Witt
    3-Evolution de Lucile Hadzihalilovic
    4-Une vie de S Brizé
    5-Julieta de P Almodovar
    6-Louise en hiver de JF Laguionie
    7-La mort de Louis XIV de A Serra
    8-Carol de T Haynes
    9-Premier contact D Villeneuve
    10-Ma loute B Dumont
    RDV dans un an (ou un peu moins ) pour le top 2017!

    • olivierpere dit :

      On ne peut pas vous reprocher de ne pas prendre le temps de la réflexion !
      Je vous suis à 100% sur la moitié de ces films, c’est déjà beaucoup.
      Plus que 11 mois d’attente pour découvrir votre top 2017…

      • ballantrae dit :

        En avant première, je peux vous donner mes deux vainqueurs actuels: Lost city of Z et Faute d’amour talonnés sûrement par les films de Dumont, Chazelle, Todd Haynes (celui-là a été assez oublié dans les bilans et pourtant quelle générosité!) ou Lowery ( une vraie découverte ce A ghost story).Doivent suivre aussi Quelques minutes après minuit, Détroit, Visages, villages ou encore Silence (là je vous dois un plus long développement car je persiste et signe dans la défense de ce film) mais aussi Laissez bronzer les cadavres,Ava, Les fantômes d’Ismael ( il me faut le revoir en VO comme dit A Desplechin) ou encore a beautiful day (celui-là a été détesté je le sais bien mais je lui trouve de belles qualités plastiques, assez pour que cela me marque).
        Et je n’ai pas vu nombre de films sûrement importants comme le Kaurismaki.
        Donc je vais encore attendre un peu, cher Olivier!

        • olivierpere dit :

          Merci je vous confirme qu’il faut voir ou revoir le film de Desplechin dans sa version longue qui est celle voulue par le réalisateur. J’aime aussi beaucoup Dunkerque de Nolan.

          • ballantrae dit :

            J’ai oublié Dunkerque que j’aime aussi beaucoup mais vous voyez, une liste est encore prématurée pour moi!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *