Olivier Père

Cannes 2015 Jour 1 : notre passion du cinéma est sans frontières

Cette année ARTE accompagne une vingtaine de films au Festival de Cannes (qui commence aujourd’hui) : quatre longs métrages en lice pour la Palme d’or, mais aussi un court métrage en compétition et de nombreux autres films, fictions ou documentaires, premiers longs métrages de jeunes cinéastes ou nouvelles créations des grands maîtres du cinéma contemporain invités dans les différentes sections de la manifestation cannoise, de la Sélection officielle à l’Acid, en passant par la Semaine de la Critique et la Quinzaine des Réalisateurs. De quoi prédire une belle dizaine de jours dans les salles obscures du festival, sans compter les autres films de cinéastes que nous aimons et que nous sommes avides de découvrir et de vous rendre compte, sur ce blog et sur l’offre numérique ARTE Cinéma.

Plus que jamais ARTE est le partenaire privilégié des auteurs débutants ou consacrés, avec des films en provenance de tous les continents, qui démontrent la passion du cinéma de la chaîne franco-allemande et sa volonté de rester attentive aux bouleversements artistiques et économiques de ce médium et aux préoccupations des auteurs et producteurs de films. Chaque année les œuvres soutenues par ARTE sont l’expression d’un regard et d’un style personnels et offrent un témoignage de leur époque au travers d’histoires humaines, réelles ou inventées, capables de nous émouvoir, de nous enchanter et aussi de nous éveiller au monde qui nous entoure, par des questionnements esthétiques et politiques (comme si les uns pouvaient aller sans les autres!)

Miguel Gomes dans son film Les Mille et Une Nuits vol. 3, l'enchanté

Miguel Gomes dans son film Les Mille et Une Nuits vol. 3, l’enchanté

La découverte cette année à Cannes des nouveaux films immenses de Jia Zhangke (Mountains May Depart, photo en tête de texte) et Miguel Gomes (le triptyque des Mille et Une Nuits), entre autres merveilles annoncées, nous rappellera si nécessaire que tout est question de mise en scène et que le souffle romanesque et la poésie sont indissociables d’un point de vue critique et documenté sur les crises intimes et à l’échelle des nations que nous traversons actuellement.

 

Parce que les films à voir ne sont pas seulement sur la Croisette ARTE proposera sur son antenne pendant toute la durée du festival une programmation spéciale cinéma avec plusieurs chefs-d’œuvre ayant marqués l’histoire de Cannes, de Mort à Venise à Rosetta, sans oublier des soirées consacrées à Orson Welles (La Dame de Shanghai et La Soif du mal) et aux frères Coen (Fargo et Barton Fink), présidents du jury de la 68ème édition cannoise. L’actualité cannoise fera aussi l’objet d’un traitement particulier sur ARTE Journal et sur l’offre numérique ARTE Cinéma, qui proposera des rencontres quotidiennes avec des invités autour de leurs films, et des textes critiques.

Cemetery of Splendour de Apichatpong Weerasethakul

Cemetery of Splendour de Apichatpong Weerasethakul

Dans l’impatience de partager notre enthousiasme avec leurs premiers spectateurs, nous félicitons chaleureusement Joachim Trier, Stéphane Brizé, Nanni Moretti, Jia Zhangke, Naomi Kawase, Apichatpong Weerasethakul, Corneliu Porumboiu, Miguel Gomes, Philippe Garrel, Philippe Faucon et tous les autres cinéastes invités à Cannes et coproduits par ARTE, désireux et capables de porter aussi haut l’ambition, la beauté et la diversité de la création cinématographique.

Fatima de Philippe Faucon

Fatima de Philippe Faucon

 

Catégories : Actualités · Coproductions · Sur ARTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *