Olivier Père

Les Désaxés de John Huston

ARTE diffuse Les Désaxés (The Misfits) lundi 6 décembre à 20h55.

Les Désaxés, réalisé en 1961 par John Huston, est l’un des grands films maudits du cinéma étasunien. Il s’intéresse à une poignée de personnages de marginaux, dans le décor sordide de Reno, ou dans le désert aride du Nevada. Autour d’une jeune femme fraichement divorcée gravitent des hommes cabossés par la vie, vieux cow-boy ou participant malchanceux d’un concours de rodéo. Le petit groupe s’enivre, partage des moments de bonheur et d’insouciance. On assiste à la naissance de l’amitié et de l’amour. Le film est tiré d’une nouvelle d’Arthur Miller, alors marié à Marylin Monroe, qui souhaitait écrire pour sa femme un rôle qui lui ressemble, aux antipodes des comédies sophistiquées hollywoodiennes qui la réduisaient à un personnage de vamp ou de ravissante idiote. Miller, qui adapte lui-même son livre, et Huston proposent une vision démystificatrice de l’Ouest des années 50, où la liberté, la nature, la frontière sont soumises à rude épreuve par la civilisation moderne. Loin de célébrer les grands espaces désertiques, le cinéaste se concentre sur les visages de ses antihéros. Le choix du noir et blanc (superbe photographie de Russell Metty) accentue la dimension crépusculaire de cette épopée miniature ramassée sur quelques jours, faux western où des mustangs sauvages sont capturés au lasso pour être vendus à des abattoirs où ils seront transformés en conserves de nourriture pour chiens. Le ton funèbre du film se trouve renforcé par la destinée tragique de ses interprètes, tous bouleversants. Les Désaxés est le dernier film de Clark Gable, décédé quelques jours d’une crise cardiaque après la fin du tournage, et de Marilyn Monroe, qui sera retrouvée morte le 4 août 1962 à l’âge de 36 ans. Il entérine aussi le déclin de Montgomery Clift, fragilisé par ses addictions et de graves troubles psychiques, qui décédera cinq ans plus tard.

 

 

 

 

Catégories : Sur ARTE

8 commentaires

  1. Anne-Marie LAIGLE dit :

    Bonjour Monsieur Père, je suis devnue une fan inconditionnelle de Monty Clift, lors du passage de TANT QU’IL Y AURA DES HOMMES le 3 mai 2019 ( jour de mon anniversaie) et j’ai été ravie des 2 films que vous avez diffusez au mois de décembre LES DESAXES et L’HERITIERE. J’ai le dvd du FLEUVE SAUVAGE, et en supplément vous en parler en tant que chef d’oeuvre oublié d’ELIA KAZAN, pourquoi ne pas le diffusé et à la suite de passer un documentaire sur MONTY, comme vous le faites pour certains acteurs, dernièrement avec Al Pacino ?
    Il y a son neveu qui à fait MAKING MONTGOMERY CLIFT, mais il n’est pas en version française et je ne comprends pas l’anglais, j’attends avec impatience qu’il sorte en vesion sous-titrée.
    Le 14 mai 2021 LUC LAGIER lui consacré un très beau BLOW UP.
    Dans l’attente de votre réponse,
    Bien cordialement,
    Anne-Marie LAIGLE

  2. Anne-Marie LAIGLE dit :

    Bonjour Monsieur Père, je suis déçue de ne pas avoir de retour à ma demande ci-dessus. Je pense que vous n’avez pas le temps de répondre à ce genre de message, mais puisque qu’il y a la possibilité de laisser des commentaires….
    Bien cordialement,
    Anne-Marie LAIGLE

  3. Olivier Père dit :

    Bonjour Madame je suis désolé pour ce message tardif j’ai l’habitude de répondre aux questions posées sur ce blog, mais j’étais pris par d’autres engagements. La réponse n’est pas simple car je ne suis pas à l’origine des achats ou des coproductions de documentaires sur le cinéma (stars, acteurs, réalisateurs) proposés sur ARTE. Je vais me renseigner. Quant à l’acquisition de films, celle du Fleuve sauvage est un excellente idée mais je ne peux pas vous garantir qu’on puisse le faire dans des délais rapides. Puisque vous êtes une admiratrice de Monty Clift, je vous conseille LA RIVIERE ROUGE de Howard Hawks si vous ne l’avez pas encore vu. Déjà passé sur ARTE, mais une rediffusion n’est pas à exclure pour un tel chef-d’oeuvre. Bien à vous,

  4. Anne-Marie LAIGLE dit :

    Bonjour Monsieur Père, je vous remercie de votre retour. Évidemment je ne m’attends pas à voire de suite un film de Monty ou un documentaire. Sinon à part l’ARBRE DE VIE, j’ai acquis tous les films de Monty, même ceux qui ne sont pas en VF ou sous-titré en français, comme L’ESPION qui est pourtant un film français et CŒURS BRISES. Bien cordialement.
    Anne-Marie LAIGLE
    PS : où peut on écrire à Mâcha MERILL

  5. Anne-Marie LAIGLE dit :

    Bonjour Monsieur Père, merci de m’avoir consacré de votre temps pour me réponde et de prendre en compte mes observations. Je me doute que les programmes sont prévus des mois à l’avance et je ne m’attends pas à voir un film de Monty avant longtemps.Par ailleurs je me suis procurée tous les dvd de Monty, sauf L’ARBRE DE VIE, même ceux qui ne sont pas VOVSTFR, en autre L’ESPION qui est un film français,et COEURS BRISES. D’autre savez où je pourrai écrire à Madame Mâcha Méril ?
    Très cordialement,
    Anne-Marie LAIGLE

  6. Olivier Père dit :

    Vous pouvez contacter Macha Méril via l’agence artistique Adéquat 42/44 rue de Paradis 75010 Paris agence@agence-adequat.com

    bien à vous,

  7. Anne-Marie LAIGLE dit :

    Merci.
    Bien cordialement,
    Anne-Marie LAIGLE

  8. Anne-Marie LAIGLE dit :

    Bonjour Monsieur Père, je reviens vers vous concernant ma demande pour la diffusion d’un documentaire sur Montgomery Clift, ou la diffusion du Fleuve Sauvage. Avez-vous eu des réponses ?
    Dans l’attente de votre retour,
    Bien cordialement,
    Anne-Marie Laigle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.