Olivier Père

Rosita de Ernst Lubistch

ARTE diffuse Rosita (1923) dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 mai, à 0h35. Le film sera également disponible gratuitement sur ARTE.tv jusqu’au 17 juillet. Ce film rare de Lubitsch, longtemps invisible, est présenté dans une version restaurée par le MoMA de New York, à partir d’une copie retrouvée en Russie.

A partir de la fin des années 10, le berlinois Ernst Lubitsch triomphe avec des satires, des drames historiques ou des comédies. On le surnomme « le David Wark Griffith allemand » et ses films lui apportent la reconnaissance internationale. Lubitsch quitte l’Allemagne en 1923 à l’âge de 30 ans pour rejoindre Hollywood sur l’invitation de la puissante star Mary Pickford, à la tête de sa propre société de production, la Mary Pickford Company. Il la dirige dans Rosita, son premier film américain. Raoul Walsh aurait tourné quelques scènes sans être crédité au générique. Davantage qu’une simple curiosité pour cinéphiles ou un titre anecdotique dans la longue filmographie d’un cinéaste génial, Rosita témoigne de l’adaptation ultra rapide de Lubitsch au système hollywoodien. Inspiré par la pièce Don César de Bazan, Rosita est une comédie romantique située dans l’Espagne du XVIIème siècle. Une chanteuse de rue est emprisonnée pour s’être moquée du roi dans ses chansons. Sa beauté attire l’attention du souverain volage. Il veut faire de Rosita sa maîtresse, mais cette dernière est amoureuse de Don Diego, un noble désargenté condamné à mort par le roi. Avant que Lubitsch ne devienne le prince de marivaudages sophistiqués, il accorde déjà aux femmes une place prépondérante. Belles, courageuses et insolentes, elles tiennent tête aux figures masculines du pouvoir et de la domination. En contemplant la beauté de Mary Pickford, sa cinégénie et la modernité de son jeu, associées à son intelligence de productrice et sa compréhension de l’art cinématographique, nous n’avons nulle peine à comprendre pourquoi elle a dominé la star system du cinéma hollywoodien muet.

 

Catégories : Sur ARTE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.