Olivier Père

Le Gamin au vélo de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Dans le cadre de sa programmation spéciale Cannes ARTE diffuse lundi 2 mai à 20h55 Le Gamin au vélo écrit et réalisé par Jean-Pierre et Luc Dardenne, Grand Prix du Festival de Cannes en 2011.

Le Gamin au vélo raconte l’histoire de Cyril, un enfant de douze ans (Thomas Doret) hébergé dans un foyer, qui cherche désespérément à revoir son père – interprété par Jérémie Renier. Son vélo est un bien précieux car il représente son seul lien avec une figure paternelle défaillante. Mais ce bien est l’objet de convoitise d’autres enfants et Cyril devra se battre pour conserver ce vélo, ou le récupérer après que son père l’a revendu pour quelques billets. Comme dans Rosetta, les frères Dardenne filment un corps juvénile en perpétuel mouvement, obsédé par une idée fixe, qui avance pour ne pas tomber. La quête de Cyril n’est pas de trouver un travail mais de gagner l’amour de son père, avant de comprendre que ce vœu ne pourra pas se réaliser, et de chercher un nouvel objet de son affection.

Malgré son style réaliste, Le Gamin au vélo adopte une structure narrative empruntée aux contes et aux mythes universels. Le film prend la forme d’un récit initiatique. Le jeune garçon rencontre une bonne fée et une méchante sorcière dans une banlieue de la région liégeoise qui devient une forêt magique. Il est aussi question de corruption dans Le Gamin au vélo, film où la violence et le Mal rôdent autour de Cyril, prêts à l’engloutir.

Dans Le Gamin au vélo, les frères Dardenne font deux entorses à leur méthode cinématographique. On y entend de la musique, le concerto n°5 pour piano de Beethoven. C’est aussi la première fois qu’ils font appel à une actrice renommée. La lumineuse Cécile de France y interprète une coiffeuse qui se prend d’affection pour Cyril et tente de l’aider. Les frères réitéreront cette expérience – injecter dans un cinéma qui prône l’authenticité et le dépouillement une actrice possédant une image et une notoriété préexistantes – dans leurs films suivants, Deux jours, une nuit (Marion Cotillard) et La Fille inconnue (Adèle Haenel). Avec succès.

le_gamin_au_velo

Thomas Doret et Cécile de France dans Le Gamin au vélo de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Catégories : Sur ARTE

Un commentaire

  1. MB dit :

    Je me souviens d’un film vif et rapide sans un temps mort, comme un film de gangsters de la Warner des années 40!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *