Olivier Père

Baal : rencontre avec Volker Schlöndorff

A partir d’aujourd’hui mercredi 26 novembre on peut enfin voir sur les écrans français un film de 1970 demeuré inédit en France et partout ailleurs, Baal de Volker Schlöndorff d’après la première pièce de théâtre de Bertold Brecht écrite en 1918 à l’âge de vingt ans. Bloqué par l’ire de la veuve puis la fille de Brecht pendant quarante ans, le film n’avait connu qu’une seule diffusion à la télévision ouest-allemande, devenant une œuvre invisible et donc un titre mythique du jeune cinéma allemand de l’époque : mythique parce qu’invisible, mais aussi en raison de la présence hors norme de Rainer Werner Fassbinder dans le rôle titre, monstre de séduction, de rébellion et de perversité.

Rainer Werner Fassbinder dans Baal de Volker Schlöndorff

Rainer Werner Fassbinder dans Baal de Volker Schlöndorff

« Le jeune poète et anarchiste Baal erre à travers les forêts et le long des autoroutes. Son appétit pour la vie, l’amour et l’alcool le mène d’expériences sexuelles multiples en aventures dangereuses.

Entre le personnage de la pièce de Bertolt Brecht et son interprète au cinéma, Rainer Werner Fassbinder, un trouble fascinant s’installe… »

La découverte très retardée de ce film maudit n’est en rien déceptive : Baal s’avère être, au-delà du document historique, l’un des meilleurs films de Volker Schlöndorff, porté par l’interprétation géniale de Fassbinder. A l’occasion de cette sortie providentielle (merci aux Films du Losange) nous avons souhaité rencontrer Volker Schlöndorff et évoquer avec lui l’histoire de ce film à part dans sa carrière.

 

Remerciements à Volker Schlöndorff, Viviana Andriani et Régine Vial.

 

 

 

Catégories : Actualités · Rencontres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *