Olivier Père

Cannes 2014 Jour 11 : Palme d’Or pour Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan

Le jury du 67ème Festival de Cannes, présidé par Jane Campion, a décerné la Palme d’Or à Nuri Bilge Ceylan (photo en tête de texte en compagnie de la superbe actrice Melisa Sözen © Paul Blind) pour son film Winter Sleep. Le cinéaste turc, souvent invité et primé à Cannes, reçoit finalement la récompense suprême avec ce chef-d’œuvre de 3h16 à l’écriture, l’interprétation et la mise en scène stupéfiantes de maîtrise, d’ambition et de profondeur. Nous en parlions déjà ici le jour de sa présentation https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2014/05/16/cannes-2014-jour-3-winter-sleep-de-nuri-bilge-ceylan-competition/

Winter Sleep

Winter Sleep

Nous aurons sans doute l’occasion de revenir sur ce film somme de l’un des plus grands auteurs contemporain à l’occasion de sa sortie. Winter Sleep est une coproduction ARTE France Cinéma, entre la Turquie, La France et l’Allemagne. Une autre coproduction ARTE (ZDF / ARTE) a obtenu le Grand Prix du Jury : Le meraviglie de Alice Rohrwacher, second long métrage de la jeune réalisatrice italienne. Nous n’oublions pas Saint Laurent de Bertrand Bonello, Sils Maria de Olivier Assayas, Timbuktu de Abderrahmane Sissako et Still the Water de Naomi Kawase, les quatre autres films en sélection officielle accompagnés par ARTE, superbes réussites saluées par la presse et le public qui auraient mérités aussi de figurer au palmarès.

 Alexandre Mallet-Guy (producteur français du film) et Nuri Bilge Ceylan © Paul Blind

Alexandre Mallet-Guy (producteur français du film) et Nuri Bilge Ceylan © Paul Blind

 

Le Palmarès Un Certain Regard annoncé hier a également récompensé deux coproductions ARTE / ZDF, White God (Fehr Isten) de Kornél Mundruczó (Prix Un Certain Regard) et Force majeure (Turist) de Ruben Östlund (Prix spécial du Jury).

 

Après une belle moisson de films invités, voici une belle moisson de récompenses pour les coproductions ARTE. Toutes nos plus vives félicitations aux lauréats et à tous les réalisateurs, à leurs producteurs et à leurs équipes, toutes sections confondues, qui ont porté au firmament cette année les couleurs du cinéma, de la création, du talent et de l’intelligence.

 

Catégories : Actualités · Coproductions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *