Regarder Hypernuit #10 77 min Voir le programme

Hypernuit #10

Regarder Hypernuit #8 52 min Voir le programme

Hypernuit #8

Regarder Hypernuit #7 47 min Voir le programme

Hypernuit #7

Regarder Hypernuit #6 50 min Voir le programme

Hypernuit #6

Regarder Hypernuit #5 57 min Voir le programme

Hypernuit #5

Hypernuit #9

63 min

Disponible jusqu'au 14/04/2026

Émission du 04/11/2023

  • Sous-titrage malentendant

Un rendez-vous "insomniaque" avec la création télévisuelle sous toutes ses formes. Ce neuvième numéro tire le portrait aux visages, miroirs de l’âme ou masques sidérants, qui suscitent un lot d’émotions infinies, entre désir, amusement ou répulsion. En fil rouge, la formidable collection du photographe Oliver Wasow.

Avec ses teintes sépia ou en noir et blanc, cette impressionnante galerie de centaines d’anonymes américains des décennies 1940 à 1960 livre un catalogue anthropologique émouvant. En contrepoint, la comédienne Juliette Allauzen interprète des textes de descriptions de visages, extraits notamment de romans de James Baldwin, Philip Roth, Saul Bellow, Roger Martin du Gard ou Isaac Bashevis Singer. La multiplicité de leur style témoigne de la singularité du regard sur nos (fortes) têtes... Le crâne de William Cobbing, lui, disparaît sous une motte de terre géante évoquant autant un amas de glaise qu’une boule de glace. L’artiste britannique essaie de la sculpter comme il peut pour y faire apparaître des yeux, une bouche, un peu d’humanité. Cette parabole sur la condition humaine, étouffée ou contrainte, se retrouve aussi dans les aphorismes cinglants de l’écrivain polonais Stanislaw Jerzy Lec, puisés dans son recueil Nouvelles pensées échevelées. Mais cet épisode d’Hypernuit réserve bien d’autres surprises.

Rêves éveillés
Rien ne sert de dormir, il faut veiller à point. Si le nouveau magazine de Paul Ouazan s’adresse aux insomniaques, il n’oublie pas ceux qui aiment les rêves éveillés. De séquence en séquence, le vagabondage vidéo d’Hypernuit invite à ouvrir les portes cachées de la perception et à entrer dans une zone aux contours mouvants où la rationalité s’estompe devant l’inouï et l’inattendu. En inventant d’ingénieux dispositifs de filmage, Paul Ouazan (Poésie), qui a réalisé pour ARTE l'émission Die Nacht/La nuit de 2002 à 2011, joue à plein du potentiel expérimental de l’image pour emporter le regard vers de nouveaux horizons. 

Réalisation

Paul Ouazan

Pays

France

Année

2022

Vous pourriez aimer aussi

Regarder Bestialement photogénique Claudio Gotsch 25 min Voir le programme

Bestialement photogénique

Claudio Gotsch

Regarder Twist Surréaliste ! Le pouvoir des rêves 30 min Voir le programme

Twist

Surréaliste ! Le pouvoir des rêves

Regarder Insta Art L’infinie galerie 11 min Voir le programme

Insta Art

L’infinie galerie

Regarder Génial, grave et grivois : l'art gothique 53 min Voir le programme

Génial, grave et grivois : l'art gothique

Regarder Ernst Ludwig Kirchner - Génie controversé de l’expressionnisme 53 min Voir le programme

Ernst Ludwig Kirchner - Génie controversé de l’expressionnisme

Regarder Twist Le rêve d’avoir (ou pas) un enfant 30 min Voir le programme

Twist

Le rêve d’avoir (ou pas) un enfant

Les vidéos les plus vues sur ARTE

Regarder Haro sur l’eau ! Les fleuves en détresse 91 min Voir le programme

Haro sur l’eau !

Les fleuves en détresse

Regarder ARTE Journal Des missiles américains en Allemagne et des militaires chinois aux portes de l'OTAN Dernier jour 25 min Voir le programme

Dernier jour

ARTE Journal

Des missiles américains en Allemagne et des militaires chinois aux portes de l'OTAN

Regarder Simple Minds Nuits de Fourvière 2024 116 min Voir le programme

Simple Minds

Nuits de Fourvière 2024

Regarder Backroom - Drogue mortelle 89 min Voir le programme

Backroom - Drogue mortelle

Regarder Sources Arabie saoudite : les damnés de Neom, la ville du futur 16 min Voir le programme

Sources

Arabie saoudite : les damnés de Neom, la ville du futur

Regarder Poutine, l'Otan et l'Europe 90 min Voir le programme

Poutine, l'Otan et l'Europe