Olivier Père

Angel de François Ozon

ARTE diffuse Angel (2006) de François Ozon dimanche 7 mars à 20h55. Le film sera également disponible gratuitement en télévision de rattrapage sur ARTE.tv jusqu’au 13 mars.

Angel est un titre à part dans la filmographie de François Ozon. Il s’agit de l’adaptation du livre éponyme de la romancière britannique Elizabeth Taylor, écrit en 1957. Le film a été tourné en anglais, avec des moyens importants, et il n’a pas obtenu le succès escompté au moment de sa sortie, mal accueilli par la presse anglo-saxonne qui n’aime pas beaucoup qu’un auteur étranger s’empare d’un sujet anglais. Nous assistons, au début du XXème siècle, à la fulgurante ascension sociale d’une jeune fille pauvre qui accède à la richesse et à la notoriété grâce aux succès de ses romans à l’eau de rose. Angel (Romola Garai) obtient tout ce qu’elle désire, mais son manque d’éducation et la superficialité de sa littérature la condamnent à la marginalité. Ozon prend le risque de bâtir un grand récit romantique autour d’un personnage féminin pas très aimable, égocentrique et autoritaire, à l’ambition purement matérialiste. Le film baigne dans un décorum très kitsch, au diapason du mauvais goût de son héroïne. Le cinéaste se permet pourtant une certaine distance critique. La principale source d’inspiration cinéphile d’Ozon pour ce film semble être Autant en emporte le vent, dont la célèbre protagoniste, Scarlett O’Hara, partage bien des points communs avec Angel. Il dresse le portrait cruel d’une femme en perpétuelle représentation, comme une actrice qui jouerait sa vie devant un public. Cette confusion se traduit par le recours à des artifices de mise en scène tombés en désuétude mais fréquemment employés dans les productions hollywoodiennes des années 30 et 40, comme les transparences dans les scènes d’extérieurs. L’histoire d’amour d’Angel avec un peintre maudit (interprété par un Michael Fassbender débutant) introduit une réflexion sur le poids de la création et la condition de l’artiste.

Catégories : Sur ARTE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.