Olivier Père

Les Nuits de Cabiria de Federico Fellini

ARTE diffuse Les Nuits de Cabiria (Le notti di Cabiria) de Federico Fellini lundi 28 décembre à 22h20, en version restaurée. Le film sera également disponible gratuitement pendant sept jours en télévision de rattrapage sur ARTE.tv. Sixième long métrage de Fellini, Les Nuits de Cabiria en 1957 perpétue la thématique chrétienne qui marque la première période de l’œuvre de l’auteur. La muse et épouse du cinéaste, Giulietta Masina, prolonge avec Cabiria, prostituée naïve au grand cœur, le personnage de l’innocence bafouée par la vilenie des hommes qu’elle interprétait déjà dans La strada sous le masque chaplinesque de Gelsomina. Cela n’empêchera pas le film de Fellini d’être frappé par la censure du Vatican, qui exigeât la suppression d’une scène, dite de l’homme au sac, où l’on voit un philanthrope sans aucun lien avec l’Église venir en aide aux pauvres. La stradaIl bidone et Les Nuits de Cabiria composent une trilogie sulpicienne (ce sont, à leur manière, trois chemins de croix) encore fortement marquée par le néo-réalisme mais qui comporte déjà des accents baroques et des influences du music-hall et du cirque que Fellini exacerbera dans ses films suivants. En plus de ses scénaristes habituels Ennio Flaiano et Tullio Pinelli, Fellini s’adjoint les services comme dialoguiste de Pier Paolo Pasolini, jeune poète et journaliste pas encore passé à la mise en scène, réputé pour sa familiarité avec le langage du sous-prolétariat romain. Récompensé par l’Oscar du film étranger, salué par une reconnaissance critique et publique internationale, Les Nuits de Cabiria est le dernier titre fellinien avant la rupture esthétique et thématique que constituera deux ans plus tard La dolce vita, chef-d’œuvre de son auteur qui s’émancipe enfin de certains ressorts dramatiques et invente une forme inédite de récit sans structure apparente, où se mêlent onirisme, documentaire de studio, satire sociale et fable morale.

Catégories : Sur ARTE

4 commentaires

  1. Viguen dit :

    Dommage que la restauration 4K de TF1 Studio et diffusée sur Arte n’ait pas inclus la scène de l’homme au sac, pourtant présente sur les éditions Criterion….

    • Olivier Père dit :

      Je pense que cette scène sera présente sur le blu-ray édité prochainement par TAMASA mais ARTE n’a pas pu l’inclure en raison de problématiques inhérentes à la chaîne. Cette séquence n’a pas été doublée en français ni en allemand, nous n’avons pas pu procéder nous-même à ce doublage, et il n’est pas possible de diffuser une version doublée et une version originale du même film qui ne fasse pas une durée identique (à la télévision).

  2. DOMINIQUE MARSAULT dit :

    Est ce bien Arletty qui double Giulietta Masini ?

  3. Olivier Père dit :

    je n’ai pas réussi à trouver cette information.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *