Olivier Père

The Guilty de Gustav Möller

ARTE diffuse mercredi 16 décembre à 20h55 The Guilty (Den skylidge), réalisé en 2018 par Gustav Möller. Le film sera également disponible gratuitement jusqu’au 22 décembre en télévision de rattrapage sur ARTE.tv.

Un policier reçoit un appel d’urgence provenant d’une femme en train d’être kidnappée. La communication s’interrompt brusquement. Armé de son téléphone, il va tenter par tous les moyens de sauver la victime des mains de son ravisseur. C’est le début d’un thriller haletant qui n’accorde aucune minute de répit ni à son héros, ni aux spectateurs.

The Guilty réussit l’exploit d’être un thriller d’une efficacité maximale, avec un minimum de moyens. Le film respecte les unités de temps et de lieu. Un décor de commissariat désert et un seul personnage confiné toute une nuit suffisent. L’idée directrice du film est de raconter une action perçue à distance, uniquement grâce à la bande-son. Le postulat de fameuses scènes d’écoute dans Conversation secrète de Francis Ford Coppola ou Blow Out de Brian De Palma est décliné sur l’intégralité d’un long métrage, avec la différence majeure que les sons parviennent en direct au policier, et lui demandent simultanément des capacités d’improvisation et d’interprétation, dans un terrible état d’urgence. Cette situation nous rappelle à quel point les apparences peuvent être trompeuses, surtout lorsqu’elles se mêlent à des émotions et des indignations légitimes. Avec ce premier long métrage, le danois Gustav Möller parvient à transformer son unique héros, en même temps que le spectateur de son film, en auditeur. Les voix humaines, mais aussi les bruits de la ville se transforment en puissants indicateurs. Ils nous permettent d’imaginer des faits invisibles davantage que de restituer l’exactitude des faits, de démêler tant bien que mal les fils d’une intrigue diabolique, jusqu’à l’incroyable révélation finale.

 

Catégories : Sur ARTE

3 commentaires

  1. Elisa Garcia dit :

    Moi je verrai avec plaisir « the guilty » en 2021 ne l’ayant pas vu à temps.
    Cependant je publie quand même mon commentaire pour signaler mon énervement sur les programmes trouvés dans TELERAMA (assez cher) totalement différents de ceux qui sont à la télé et ça pour plusieurs chaînes et plusieurs fois.
    Évidemment j’ai téléphoné au service abonnement mais personne n’était au courant 🤨🤨🤨
    Ça va s’améliorer ? quand ? merci

  2. Elisa Garcia dit :

    Et même si vous posez la question si ce film se laissera voir une 2ème fois, si je peux me permettre, ça ne vous regarde pas.

  3. The Guilty ne nous tient pas jusqu’au bout en haleine Le jeu deJakob Cedergtren est certes confondant( de « naturel » mais on lâche prise quand la ficelle devient trop grosse. A tort peut-être si Gustave Möller n’a pas fait qu’imaginer le scenario. John le Carré, dans The Constant Gardiner s’était inspiré d’une histoire vraie.
    Cci dit, je sais une histoire si bien inscrite dans la réalité qu’il est interdit d’en faire Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *