Olivier Père

Paterson de Jim Jarmusch

Dans le cadre de sa programmation cannoise, ARTE diffuse Paterson (2016) de Jim Jarmusch lundi 25 mai à 23h10, l’un des plus beaux films-trips du réalisateur américain depuis Dead Man. Mais ici, le voyage est circulaire et se déroule dans un paysage domestiqué, sans horizon mis à part l’évasion spirituelle et poétique.

Jim Jarmusch rend hommage à l’œuvre du poète moderniste William Carlos Williams et en particulier son long poème épique Paterson, paru entre 1946 et 1958, et puise ses dialogues chez un autre poète contemporain, Ron Padget. Le cinéaste élabore un film épuré et calme, bâti autour des motifs de la répétition, du dédoublement et de la gémellité. Nous y suivons, en sept chapitres, la semaine ordinaire d’un chauffeur de bus, nommé Paterson (Adam Driver), dans la ville de Paterson, New Jersey. La cité, autrefois centre de l’effervescence littéraire américaine, est aujourd’hui tombée en décrépitude, au même titre que La Nouvelle-Orléans de Down by Law ou le Detroit de Only Lovers Left Alive. Amoureux de sa ravissante épouse (Golshifteh Farahani), aux étranges lubies géométriques, Paterson se satisfait de cette existence réglée. Son emploi du temps immuable se divise en heures de conduite, moments de bonheur conjugal passés au cinéma ou à la maison et verres dans le bar du quartier. Il écrit sur un carnet secret des poèmes nés de ses observations et pensées quotidiennes. Aucun accident – panne de bus, bagarre d’ivrognes – ne parvient vraiment à troubler cette organisation tranquille, jusqu’au jour où le chien de la femme de Paterson provoque une catastrophe susceptible de dévaster l’ordre du monde du conducteur poète. Jarmusch se fait ici le chantre du foyer et de la beauté du peu. Avec ce film à la lenteur hypnotique, en forme de haïku, il rejoint la douce rigueur et le minimalisme de son maître Yasujiro Ozu.

Paterson sera également disponible gratuitement sur ARTE.tv en télévision de rattrapage pendant sept jours.

Catégories : Sur ARTE

11 commentaires

  1. Fabre dit :

    Comment faire pour revoir ce film.je ne le trouve pas dans les rediffusion

  2. Gayo dit :

    Et il y a le comique de Jarmush que je trouve unique, un mélange de tendresse (on y rit pas au dépens des personnages) et d’excentricité très « avant-garde », de comique verbal (Jarmush est un formidable dialoguiste) et physique (une grâce burlesque).

  3. Agnès dit :

    J’ai adoré ce film..Un moment suspendu,une poésie du quotidien distillée sous une forme trés dépouillée..une oeuvre contemplative..Grand bonheur pour moi de le revoir!!

  4. Flora dit :

    25 mai tres tard le sour, je crois

  5. Monot dit :

    Bonjour,
    Ce film était annoncé en replay jusqu’au 7 juin, mais depuis ce matin il a disparu de la liste sur l’appli arte TV ?

  6. Florent Noël dit :

    Cher Olivier Père,
    Comme de nombreux cinéphiles, je suis dégoûté. Paterson qui était annoncé encore avant-hier disponible jusqu’au 7 juin, n’est plus visible . . .
    Comment est-ce possible ?
    Par ailleurs, je regrette qu’il soit passé à 23h car j’ai remarqué que les films diffusés à cette heure-là ne sont jamais rediffusés, ce que je ne comprends pas. On peut aussi regretter que Arte ai quasiment abandonné la VO pour la VM qui pose deux problèmes : pas disponible pour ceux ayant un téléviseur sans box et pas au point techniquement (il manque un sous-titre sur 5, alors que celui de France 2, le dimanche soir fonctionne très bien). Je ne comprends absolument pas cette politique de diffuser des Moretti ou Almodovar en français.
    Pourquoi ce choix de l’audience, alors que le public d’Arte y était habitué : 😯 ?
    Choix qui voit aussi proposer le dispensable Retour à Cold Mountain ou le western Bataille sans merci, jugé mineur par tous, et diffusé récemment dans le cinéma de minuit, avant le classique French connection . . .
    Non, vraiment, je ne comprends pas.
    Merci pour votre réponse, tout en reconnaissant que sans Arte, ce serait un désert cinématographique, mais ça n’est pas une raison pour ne pas s’étonner de certains choix . . .

    • Olivier Père dit :

      Bonjour,
      Notre politique est justement d’acheter tous nos films étrangers en version doublée et sous-titrée, pour que les téléspectateurs aient le choix. Lorsque dans certains cas la version française n’existe pas, nous décidons de diffuser le film quand même, uniquement sous-titré. Je suis désolé que vous rencontriez des problèmes techniques pour voir les films en VOSTF (je vais me renseigner) mais c’est normalement possible.
      Concernant Patterson il s’agit d’une erreur du site d’Arte que nous avions demandé de corriger. Nous avions acquis 17 jours de Replay pour Patterson mais comme il a été diffusé en fin de droits, seulement sept jours de replay ont pu être proposés. C’est cette information qui aurait dû apparaître sur le site. Quant à la diffusion tardive de French Connection, elle a aussi une explication. Comme vous le savez, ARTE est une chaîne franco-allemande. Les mêmes programmes sont diffusés dans les deux pays, et les apports de programmes sont aussi répartis de manière égale entre les deux pays. la programmation des films doit être pensée en fonction des deux pays. De nombreux films sont classifiés FSK16 (interdit aux moins de 16 ans) alors que la règlementation en France est beaucoup plus souples. la loi interdit la diffusion en Allemagne de films FSK16 en prime time. French Connection 1 et 2 sont des apports allemands, c’est la raison pour laquelle ils avaient été achetés pour une deuxième ou troisième partie de soirée. Lorsque nous (le pôle français) achetons des films classés FSK16 en Allemagne (et ils sont nombreux), nous avons heureusement la possibilité de procéder à un décalage avec l’Allemagne (le film est diffusé en prime en France et en deuxième ou troisième partie de soirée chez nos amis d’outre-Rhin) Si je vous disais les titres concernés par cette dérogation vous seriez certainement surpris. Retour à Cold Mountain et Bataille sans merci étaient aussi des apports allemands. Donc ce n’est pas seulement, comme vous le pensiez, pour des questions d’audience que certains films ne sont pas diffusés en prime. Il y a d’autres contraintes. Désolé pour toutes ces explications techniques et merci pour votre compréhension, votre intérêt et votre fidélité pour notre chaîne.

  7. MJ dit :

    Je seconde un commentaire ci-dessous : le film était affiché disponible jusqu’au 7 juin, mais je ne l’y trouve plus. 🙁 Une erreur?

    • Olivier Père dit :

      bonjour, oui j’ai répondu : Concernant Patterson il s’agit d’une erreur du site d’Arte que nous avions demandé de corriger. Nous avions acquis 17 jours de Replay pour Patterson mais comme il a été diffusé en fin de droits, seulement sept jours de replay ont pu être proposés. C’est cette information qui aurait dû apparaître sur le site. Nous vous prions de nous excuser et ferons en sorte que ce type de désagrément ne se reproduise plus.

  8. Gutiérrez dit :

    Comment faire pour pouvoir voir le film? Je suis trinteresée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *