Olivier Père

Amanda : rencontre avec Vincent Lacoste

Amanda, le nouveau film de Mikhaël Hers, sort en salles mercredi 21 novembre, distribué par Pyramide. A cette occasion, nous avons rencontré son interprète principal, Vincent Lacoste (moustachu pour les besoins d’un tournage), remarquable dans le rôle de David, un jeune homme qui se retrouve soudainement en charge de sa nièce de sept ans, Amanda, dont la mère a été tuée dans un attentat. Dans un film dramatique qui évoque avec pudeur une histoire de deuil et de transmission, Vincent Lacoste se révèle très émouvant et d’une grande justesse, très à l’aise dans l’univers intimiste et sentimental de Mikhaël Hers.

Vincent Lacoste et Isaure Multrier dans Amanda de Mikhaël Hers

Vincent Lacoste et Isaure Multrier dans Amanda de Mikhaël Hers

Catégories : Actualités · Coproductions · Rencontres

Un commentaire

  1. Pauline Desgoulières dit :

    Amanda est un film qui m’a beaucoup plu, cette petite fille qui se retrouve d’un jour à l’autre sans maman et qui doit apprendre à vivre avec son oncle. C’est une histoire très touchante, car on suit la vie de ce nouveau duo, qui se retrouve dans une situation qu’ils n’ont pas choisie. Les deux acteurs sont très émouvants, Vincent Lacoste porte très bien ce rôle, tant dans les paroles que dans les gestes, cette dégaine hésitante, ce garçon un peu perdu qui se retrouve du jour au lendemain à devoir prendre en charge sa nièce alors qu’il a du mal à se prendre en charge lui même. C’est très étonnant de voir Vincent Lacoste dans ce casting, on a l’habitude de le voir dans des comédies alors qu’ici le ton du film est plus proche du mélodramatique. C’est cependant une bonne surprise puisqu’il porte ce rôle à merveille. La petite Isaure est assez émouvante également, dans certaines scènes elle est vraiment touchante, c’est un personnage qui est très attachant. Pour une fillette de 8 ans, jouer un rôle où l’on a perdu sa maman doit être assez complexe, et Isaure est très bien rentrée dans la peau du personnage d’Amanda, on ressent une sorte de complicité entre Vincent Lacoste et elle.
    De plus, Ce qui est surprenant dans ce film, c’est ce mélange des émotions, le spectateur passe clairement du rire aux larmes. Deux sentiments dominent, l’espoir et la tristesse. On a d’un côté ce duo qui semble vouloir aller de l’avant, parce qu’il n’ont en quelque sorte pas le choix, puis ces moments de perte de contrôle où la tristesse et le désespoir viennent tout simplement envahir les deux personnages. Les moments plus dramatique sont très émouvants sans pour autant tomber dans le pathos.
    En plus de cette complicité et ce jeu, l’image a un grain particulier, les couleurs sont très agréables, ce sont souvent des couleurs chaudes. Il y a beaucoup de plans magnifiques, notamment les plans où l’on voit Amanda et David s’amuser, notamment en vélo ou dans la voiturette dans le parc.
    En conclusion, c’est un film que je recommande !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *