Olivier Père

La Terre des pharaons de Howard Hawks

ARTE diffuse La Terre des pharaons (Land of the Pharaohs, 1955) de Howard Hawks mardi 26 décembre à 20h55.

Réalisé entre un classique absolu de la comédie musicale (Les hommes préfèrent les blondes) et du western (Rio Bravo), La Terre des pharaons est la contribution de Howard Hawks à la mode du péplum à grand spectacle. Ce sera aussi son unique film en Cinémascope, un format qu’il utilise pour capter au mieux les foules de figurants sur les chantiers en plein air, mais aussi pour exprimer un sentiment de claustrophobie dans les intérieurs sombres des palais ou des tombeaux. Le cinéaste se passionne pour l’édification de la pyramide de Chéops. Ce chantier gigantesque lui offre l’occasion de célébrer la volonté humaine et de décrire une civilisation éteinte de manière réaliste. Hawks engagea son vieil ami William Faulkner pour participer à l’écriture du film mais l’écrivain se désintéressa très vite du projet et sa contribution au scénario final est très limitée.

Contrairement à la plupart de ses films – mais pas à Scarface dont les protagonistes étaient tous des psychopathes et des tueurs – Hawks s’intéresse surtout dans La Terre des pharaons à des personnages négatifs, au détriment des esclaves chargés de construire la pyramide.

Le film montre deux âmes funestes possédées par des pulsions destructrices. Le pharaon (Jack Hawkins) est obsédé par une sépulture inviolable qui puisse prolonger sa puissance dans le monde des morts, tandis que la princesse Nellifer (Joan Collins, d’une beauté ensorceleuse) est animée par une ambition et une cupidité criminelles. Le cinéma est un art d’architecte. Hawks associe à la rigueur de sa mise en scène une plongée dans les ténèbres des passions. Longtemps sous-estimé dans la filmographie de Hawks, dénigré par son auteur en raison de son échec au box-office, La Terre des pharaons est un chef-d’œuvre.

La Terre des pharaons de Howard Hawks

La Terre des pharaons de Howard Hawks

 

 

 

Catégories : Sur ARTE

2 commentaires

  1. Jean-Ma dit :

    au sujet du tournage de ce film, j’avais lu le livre Hollywood sur Nil de Noël Ramsay et n’en garde pas un souvenir imperrissable
    l’avez-vous lu?

    • olivierpere dit :

      « Hollywood sur Nil » de Noël Howard aux éditions Ramsay. Howard était assistant ou plutôt réalisateur de seconde équipe. Non pas lu. Il raconte que le tournage a été rocambolesque. Visiblement l’écriture du scénario aussi, avec Faulkner qui jeta l’éponge car il ne connaissait rien à l’Egypte ancienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *