ARTE Kino Festival 2 : Scarred Hearts de Radu Jude

Parmi les dix films européens récents sélectionnés pour la deuxième édition d’ArteKino Festival, le nouveau film de Radu Jude brille d’un éclat particulier. Cœurs cicatrisés (Inimi cicatrizate / Scarred Hearts, 2016) détonne aussi dans le paysage du cinéma roumain. Loin des préoccupations et de l’esthétique des cinéastes majeurs de ce pays depuis une dizaine d’années (Puiu, Mungiu, Poromboiu), Radu Jude opte pour une démarche formelle qui évoque davantage Manoel de Oliveira (pour la fixité des cadres, l’austère beauté des plans et le rappel au cinéma des origines) que ses talentueux aînés. Il s’agit pour Jude de ressusciter un monde ancien par l’intermédiaire d’une figure intellectuelle et artistique à la destinée exceptionnelle, car confrontée très jeune à la maladie et à la mort. Plâtré des pieds à la tête, condamné à la position horizontale pendant les années que retrace le film, le héros de Radu Jude ne peut prétendre au statut de témoin de son temps. Le bruit de l’Histoire parvient pourtant à franchir les murs du sanatorium où il est soigné, avec les relents de l’antisémitisme et la montée de la Garde de Fer à la veille de la Seconde Guerre mondiale.

Roumanie, 1937. Emanuel, un jeune homme de 21 ans atteint de tuberculose osseuse, passe ses journées dans un sanatorium des bords de la Mer Noire. Le film de Radu Jude s’inspire librement du roman autobiographique Cœurs cicatrisés de l’écrivain avant-gardiste roumain Max Blecher (Aventures dans l’irréalité immédiate), proche des surréalistes français, qui mourut à l’âge de 29 ans au terme de dix ans de souffrance. Blecher a été rebaptisé Emanuel, mais le film s’ouvre et se ferme par des documents photographiques, des dessins, des images de la tombe de Blecher aujourd’hui dans un cimetière juif qui ne laissent aucun doute sur l’origine de cette histoire d’un jeune dandy qui méprise la maladie pour se jeter à corps perdu dans plusieurs liaisons sentimentales et érotiques, notamment avec la belle et volage Solange, une ancienne patiente du sanatorium.

Après Aferim! Radu Jude nous invite à un nouveau voyage politique et romanesque dans le passé de la Roumanie avec ce film littéraire qui propose une célébration de la vie, de l’amour et du désir physique, en plaçant le corps au centre de sa mise en scène.

 

Scarred Hearts sortira en France le 7 mars 2018, distribué par Mag Distribution.

Scarred Hearts de Radu Jude

Scarred Hearts de Radu Jude

 

 

 

Catégories : Actualités

Comments