Olivier Père

ARTE accompagne des films d’Europe et du monde entier au Festival de Cannes

La 70ème édition du Festival de Cannes se déroulera du 17 au 28 mai 2017. Comme chaque année et avec une régularité constante (le même nombre qu’en 2014 et 2015) on retrouve plusieurs films soutenus et coproduits par ARTE, invités dans les différentes sections, officielles et parallèles, de la manifestation cannoise. Ce sont des films majoritairement européens mais certains proviennent également d’Amérique Latine, d’Afrique et du Moyen-Orient. Les premiers films, les essais documentaires et l’animation sont bien représentés, sans oublier des productions destinées à la télévision qui sont aussi des œuvres de création signées par des grands réalisateurs. En voici la liste exhaustive, où l’on reconnaîtra quelques-uns des auteurs les plus prestigieux du cinéma contemporain mais aussi des révélations et des nouveaux cinéastes dont le talent n’a rien à envier à leurs illustres aînés. Nous reviendrons le plus longuement possible sur ces films – et tous les autres que nous sommes curieux de découvrir à Cannes cette année – durant l’intégralité du Festival, avec des rendez-vous quotidiens constitués notamment d’entretiens vidéo sur ce blog et la plateforme cinéma d’ARTE. On espère bien que tout cela nous laissera le temps de découvrir les nouveaux films de Bong Joon-ho, Roman Polanski, Kiyoshi Kurosawa, Naomi Kawase, Hong Sangsoo et tant d’autres que nous attendons avec impatience.

The Square de Ruben Ostlund

The Square de Ruben Ostlund

Sélection officielle

 

 

5 films en Compétition

 

La Lune de Jupiter (Felesleges ember) de Kornél Mundruczó (ARTE / ZDF)

Sortie le 1er novembre

 

Une femme douce (A Gentle Creature) de Sergei Loznitsa (ARTE France Cinéma)

Sortie le 16 août

 

Faute d’amour (Nelyubov / Loveless) de Andreï Zvyagintsev (Grand Accord ARTE France Cinéma / WDR, d’initiative française)

Sortie le 20 septembre

 

Happy End de Michael Haneke (Grand Accord ARTE France Cinéma / WDR, d’initiative française, avec France 3)

Sortie le 4 octobre

 

The Square de Ruben Östlund (Grand Accord ARTE France Cinéma / ZDF, d’initiative allemande)

Sortie le 18 octobre

 

4 films à Un Certain Regard

 

En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui (ARTE France Cinéma) premier film

Sortie le 8 novembre

 

Jeune Femme de Léonor Serraille (ARTE / COFINOVA) premier film

 

Western de Valeska Grisebach (ARTE / ZDF)

 

El presidente (La cordillera) de Santiago Mitre (ARTE France Cinéma)

 

 

1 film Hors Compétition

 

Visages villages de Agnès Varda et JR (ARTE France Cinéma) documentaire

Sortie le 28 juin

 

1 film en Séance Spéciale

 

Le Vénérable W. de Barbet Schroeder (ARTE France Cinéma) documentaire

Sortie le 7 juin

 

1 événement du 70ème Anniversaire

 

Top of the Lake: China Girl de Jane Campion et Ariel Kleiman (ARTE France – Unité Fiction) saison deux de la série télévisée. Diffusion à la fin de l’année sur ARTE.

 

1 court métrage en Compétition

 

Pépé le Morse de Lucrèce Andreae (ARTE France – Unité Cinéma) animation

Diffusion le 14 juin sur ARTE

 

1 film à Cannes Classics

 

Cary Grant, de l’autre côté du miroir (Becoming Cary Grant) de Mark Kidel (ARTE France – Unité Arts et Spectacles) documentaire

Diffusion le 11 juin sur ARTE

Eric Caravaca et dans L'Amant d'un jour de Philippe Garrel

Eric Caravaca et Louise Chevillotte dans L’Amant d’un jour de Philippe Garrel

 

5 films à la Quinzaine des Réalisateurs

 

Film d’ouverture : Un beau soleil intérieur de Claire Denis (ARTE / COFINOVA)

Sortie le 11 octobre

 

Frost de Sharunas Bartas (ARTE / COFINOVA)

 

L’Amant d’un jour de Philippe Garrel (ARTE France Cinéma)

Sortie le 31 mai

 

Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc de Bruno Dumont (ARTE France – Unité Fiction)

 

L’intrusa de Leonardo Di Costanzo (ZDF / ARTE)

 

 

5 films à la Semaine de la Critique

 

Compétition

 

Ava de Léa Mysius (ARTE France Cinéma) premier film

Sortie le 21 juin

 

Gabriel e a Montanha de Fellipe Barbosa (ARTE France Cinéma)

Sortie le 16 août

 

Téhéran Tabou (Tehran Taboo) de Ali Soozandeh (ARTE / ZDF) documentaire d’animation, premier film

 

Séance spéciale long métrage

 

Une vie violente de Thierry de Peretti (ARTE France Cinéma)

Sortie le 9 août

 

Séance spéciale court métrage

Mauvais Lapin (Coelho Mau) de Carlos Conceição (ARTE France – Unité Cinéma) moyen métrage

 

 

Catégories : Actualités · Coproductions

2 commentaires

  1. ballantrae dit :

    Que de réjouissances en perpective!
    La BA démente et superbe de Jeannette laisse espérer beaucoup et j’ai peine à croire qu’il s’agit d’une transcription de ce très beau texte -maintenant oublié pour de mauvaises raisons- de Péguy qu’est Le mystère de la charité de Jeanne d’Arc, oeuvre hybride entre théâtre (tradition médievale des mystères dont l’esthétique du film semble tirer une part de sa singularité) et poésie, le tout dans une langue extraordinaire.
    Après le très bernanosien Hors Satan, je ne suis qu’à demi surpris du fait que Dumont se tourne vers un autre grand oublié de la littérature du XX ème siècle.
    D’autres cinéastes auraient profit à lire et relire des classiques plus ou moins connus plutôt que vouloir à tout prix écrire un récit original: que de chefs d’oeuvre tirés de la littérature!
    Je rêve de temps à autre du Céline adapté par le trop rare JF Stévenin, de La condition humaine que ne fera jamais Cimino ou de ce qu’aurait donné La recherche vue par Visconti…
    Avoir comme coscénaristes Flaubert ( pour De Olivieira, Minnelli ou Sokourov), Dostoievski ( comme ce sera le cas de S Losnitzsa comme avant ce le fut pour Bresson, Kurosawa, Sokourov encore), Balzac ( référence séminale de Rivette notamment) , Maupassant ( Renoir , Ophuls ou S Brizé dont ne dira pas assez la grande réussite de Une vie) voire Francis Ponge ( Dieu sait quoi de JD Pollet), est un luxe dont on aurait tort de se priver.
    Même Albert Serra a su nous révéler la beauté du verbe de St Simon en le transposant à sa manière dans La mort de Louis XIV: nos écrivains sont un miel inépuisable!!!

    • olivierpere dit :

      Vous ne devriez pas être déçu par Jeannette que j’ai trouvé génial le film sera diffusé sur ARTE puis exploité en salles dans deux versions légèrement différentes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *