Olivier Père

La Double Vie de Véronique de Krzysztof Kieślowski

ARTE diffuse La Double Vie de Véronique (Podwojne zycie Weroniki, 1990) de Krzysztof Kieślowski, en version restaurée, dans le cadre d’une soirée en hommage au réalisateur polonais lundi 24 avril à 21h. Ce film sera suivi par Tu ne tueras point à 22h35. La Double Vie de Véronique met en scène deux existences en miroir : celles de deux jeunes femmes identiques, et portant le même prénom. L’une vit en Pologne, l’autre en France. Elles partagent le même bonheur de vivre et un don pour le chant. Elles se croisent accidentellement et succinctement sans la le savoir à Cracovie, peu de temps avant la mort soudaine de Weronika lors de son premier concert de choriste, victime d’une malaise cardiaque. Cette disparition brutale aura des résonnances sur la vie et les choix de Véronique, qui réside à Clermont-Ferrand. La Double Vie de Véronique marque une sorte d’aboutissement dans les options formalistes de Kieślowski et ses questionnements philosophiques sur le destin et le hasard. Le marionnettiste dont Véronique tombe amoureux introduit le thème du libre arbitre et la possibilité que nos vies obéissent à des puissances supérieures. L’image multiplie les effets de miroitement, de distorsion et de dédoublement, qui évoquent l’idée de continuum au cœur du film. La musique de Zbigniew Preisner occupe une place primordiale dans le film. Kieślowski se livre aussi à un étonnant travail de coloriste avec son directeur de la photographie Sławomir Idziak qui avait déjà signé la photo saturée de jaunes et de verts de Tu ne tueras point. Au-delà de son maniérisme de chaque instant le film est éclairé par l’omniprésence lumineuse de Irène Jacob, jeune actrice suisse qui sera la révélation de La Double Vie de Véronique. Elle est littéralement caressée par la caméra du cinéaste. Sa grâce suffit à conférer au film une dimension spiritualiste.

Irène Jacob obtiendra pour le(s) rôle(s) de Véronique le prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes en 1991 et le film, applaudi par la critique, connaîtra un très beau succès en France.

Irène Jacob et Philippe Volter), der ihr, ohne sie jemals gesprochen zu haben, seine Liebe gesteht. © MK2 Foto: ARTE France Honorarfreie Verwendung nur im Zusammenhang mit genannter Sendung und bei folgender Nennung "Bild: Sendeanstalt/Copyright". Andere Verwendungen nur nach vorheriger Absprache: ARTE-Bildredaktion, Silke Wölk Tel.: +33 3 881 422 25, E-Mail: bildredaktion@arte.tv

Irène Jacob et Philippe Volter dans La Double Vie de Véronique
© MK2

Catégories : Sur ARTE

Un commentaire

  1. Matti jarvinen dit :

    Apparition « érotique » de Guillaume de Tonguédec, aujourd’hui c’est presque un gag.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *