Olivier Père

Tigre et Dragon de Ang Lee

Pour la deuxième année consécutive, ARTE consacre une large partie du mois de juillet au continent asiatique, avec plusieurs documentaires historiques et culturels et un choix de cinq longs métrages de cinéma, auxquels on pourra ajouter L’Empire des sens de Nagisa Oshima diffusé le dimanche 24 juillet dans le cadre du Summer of Scandals. ARTE inaugure sa nouvelle programmation « embarquement pour l’Asie » avec la diffusion de Tigre et Dragon (Crouching Tiger, Hidden Dragon / Wo hu cang long, 2000) de Ang Lee lundi 4 juillet à 20h55.

Apparue dans les années 80, avec la nouvelle vague hongkongaise menée par Tsui Hark, la curiosité fascinée des cinéphiles occidentaux pour le film de sabre chinois dut attendre l’an 2000 et le succès international de Tigre et Dragon pour s’étendre au grand public. Les spectateurs non-initiés furent surpris et immédiatement séduits par la grâce de duels à l’épée ou les combattants virtuoses – hommes et femmes – se propulsent dans les airs en défiant les lois de l’apesanteur, reliés à des câbles plus ou moins bien dissimulés. Ces scènes furent popularisées très tôt à Hong Kong dans les films d’aventures en costumes appelés « wu xia pian », souvent adaptés de classiques de la littérature chinoise.

Tigre et Dragon, immense succès lors de sa sortie en 2000, est un bel exemple de mélange des cultures. Le financement du film fut difficile et ne put se faire qu’avec la collaboration de plusieurs sociétés de production originaires de quatre pays différents : la Chine continentale, les Etats-Unis, Hong Kong et Taïwan. Mis en scène par Ang Lee, cinéaste taïwanais ayant poursuivi sa carrière à Hollywood, Tigre et Dragon est le premier « wu xia pian » qui vise avant tout le public occidental mais sans pour autant s’aliéner les spectateurs orientaux. Sa réussite contribua à la reconnaissance du « wu xia pian » dans le monde entier.

Tigre et Dragon de Ang Lee

Chow Yun-fat et Zhang Ziyi dans Tigre et Dragon de Ang Lee

Tigre et Dragon procède à la fusion de différents genres et parvient à concilier romantisme, spiritualité et action, sur le modèle du classique du cinéma d’arts martiaux A Touch of Zen – également diffusé sur ARTE. La superbe scène de poursuite aérienne dans une forêt de bambous est un hommage direct au chef-d’œuvre de King Hu, tandis que d’autres épisodes et la présence au générique de Cheng Pei Pei rappellent L’Hirondelle d’or, l’une des plus grandes réussites de Hu – disponible gratuitement sur ARTE Cinéma. Dans Tigre et Dragon les passages sentimentaux alternent avec des combats extrêmement spectaculaires et des séquences de vols acrobatiques, où les techniques artisanales d’antan sont relayées par des effets spéciaux numériques. Le grand maître des arts martiaux Yuen Woo-ping apporta le savoir-faire qui manquait à Ang Lee pour chorégraphier les scènes de combat. Treize ans après Tigre et Dragon Yuen Woo-ping réglera les sublimes séquences d’action de The Grandmaster de Wong Kar Wai, qu’on pourra voir ou revoir sur ARTE jeudi 7 juillet.

Tigre et Dragon doit beaucoup à son trio de vedettes. C’est la première fois que Chow Yun-fat, rendu célèbre par les polars urbains de John Woo, apparaît dans un film d’époque. Reine du cinéma d’action asiatique, Michelle Yeoh peut enfin s’exprimer dans un registre plus psychologique, tandis que la très gracieuse Zhang Ziyi, découverte par Zhang Yimou, accéda immédiatement à la reconnaissance internationale grâce au film de Ang Lee.

 

Embarquement pour l’Asie sur ARTE : programmation cinéma

 

Tigre et Dragon de Ang Lee – lundi 4 juillet à 20h45

 

Shaolin Soccer de Stephen Chow – lundi 4 juillet à 22h45 film également disponible en télévision de rattrapage sur ARTE+7.

 

The Grandmaster de Wong Kar Wai – jeudi 7 juillet à 20h55 film également disponible en télévision de rattrapage sur ARTE+7.

 

Zatoichi de Takeshi Kitano – lundi 11 juillet à 20h45

 

A Touch of Zen de King Hu – jeudi 14 juillet à 20h55 film également disponible en télévision de rattrapage sur ARTE+7.

Zhang Ziyi dans The Grandmaster de Wong Kar Wai

Zhang Ziyi dans The Grandmaster de Wong Kar Wai

Bonne nouvelle, la plateforme ARTE Cinéma proposera gratuitement cinq joyaux du cinéma de genre asiatiques, en relation avec la programmation de l’antenne, pendant deux mois à partir du début du mois de juillet :

L’Hirondelle d’or de King Hu

La 36ème Chambre de Shaolin de Liu Chia-liang

La Rage du tigre de Chang Cheh

La Main de fer de Chang-hwa Jeong

Baby Cart : l’enfant massacre de Kenji Misumi

Nous aurons le plaisir d’en reparler bientôt.

Cheng Pei Pei dans L'Hirondelle d'or de King Hu

Cheng Pei Pei dans L’Hirondelle d’or de King Hu

 

 

 

Catégories : Sur ARTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *