Olivier Père

ARTE France Cinéma coproduit les films de Claire Denis, Sergei Loznitsa, Yann Gonzalez et Grégoire Leprince-Ringuet

Le comité de sélection d’ARTE France Cinéma, réuni le 27 novembre, a décidé de soutenir trois projets, High Life de Claire Denis, A Gentle Creature de Sergei Loznitsa, Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez et un premier long métrage en postproduction, La Forêt de Quinconces de Grégoire Leprince-Ringuet.

High Life (titre provisoire) sera le premier long métrage en anglais de la réalisatrice Claire Denis (photo en tête de texte, sur le tournage de son précédent film Les Salauds), un ambitieux film de science-fiction relatant l’odyssée d’un équipage au-delà de notre système solaire, à bord d’un vaisseau spatial. Robert Pattinson, Patricia Arquette et Mia Goth (révélée dans Nymphomaniac Volume II de Lars von Trier) feront partie de l’expédition.

Le scénario est cosigné par Claire Denis avec son scénariste habituel Jean-Paul Fargeau, avec la collaboration du couple de romanciers anglais Zadie Smith et Nick Laird. Le projet bénéficie également de la participation de l’astrophysicien français spécialisé dans les trous noirs Aurélien Barrau et de l’artiste contemporain islandais Olafur Eliasson, tandis que Stuart Staples et The Tindersticks en composeront la musique originale.

High Life est une coproduction Alcazar Films (France), Pandora Films (Allemagne) et Apocalypse Films (Grande-Bretagne).

A Gentle Creature est le nouveau projet de Sergei Loznitsa (My Joy, Dans la brume), après celui provisoirement abandonné sur le massacre de Babi Yar.

Personne disparue. Vérité bafouée. Déni de réalité. il était une fois dans un endroit infernal… Récompensé dans de nombreux festivals, le cinéaste et documentariste ukrainien Sergei Loznitsa revient pour son troisième long métrage de fiction avec une proposition puissante, librement inspirée de la nouvelle La Douce de Dostoïevski, l’odyssée désespérée et violente d’une femme à travers une région reculée de russie, sans nouvelle de son mari détenu en prison.

A Gentle Creature est une coproduction Slot Machine (France), Looks Film & TV GMBH (Allemagne) et Studio Uljana Kim (Littuanie).

Sergei Loznitsa

Sergei Loznitsa

 

Un couteau dans le cœur (CG Cinéma) sera le second film du cinéaste français Yann Gonzalez déjà salué pour ses courts et son premier long métrage, Les Rencontres d’après minuit en 2013. Un couteau dans le cœur est un thriller d’amour et de mort situé dans le milieu du cinéma pornographique homosexuel de la fin des années 70, à Paris. Entre références au « giallo » italien et au « slasher » américain Un couteau dans le cœur organise un ballet flamboyant et lyrique autour de Anne, une productrice dévastée par la passion et ses démons intérieurs qui sera interprétée par Vanessa Paradis.

Yann Gonzalez © Eléonore Hermier

Yann Gonzalez © Eléonore Hermier

 

 

La Forêt de Quinconces (Alfama Films Productions) est le premier long métrage de Grégoire Leprince-Ringuet, comédien remarqué chez André Téchiné, Bertrand Tavernier, Christophe Honoré ou Robert Guédiguian.

Ondine tombe du piédestal amoureux qui la liait à Paul. Maintenant seul, celui-ci devient la proie du désir de Camille : loin d’elle, Paul devient fou. Après avoir lutté contre la folie, Paul se libère de l’enchantement et meurtrit Camille. Il y aura vengeance…

La Forêt de Quinconces, récit d’amour entre trois jeunes gens dans un Paris réinventé renoue avec la poésie guère empruntée d’un cinéma magique, libre et gracieux, porté par des comédiens magnifiques : Pauline Caupenne, Amandine Truffy et Grégoire Leprince-Ringuet qui s’est octroyé le rôle masculin principal.

« Il s’agit d’un conte sentimental contemporain. Sentimental car l’enjeu est de cœur, contemporain car les personnages sont d’aujourd’hui ; un conte enfin, car j’entends profiter de la surprise produite par les éléments invraisemblables pour stimuler l’imagination du spectateur et ainsi l’émouvoir plus profondément. » (Grégoire Leprince-Ringuet)

On pourra découvrir La Forêt de Quinconces en 2016 tandis que les trois autres films, en tournage l’année prochaine, sont attendus dans les salles en 2017.

Grégoire Leprince-Ringuet

Grégoire Leprince-Ringuet

Catégories : Actualités · Coproductions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *