Olivier Père

La Peur de Damien Odoul

Gabriel, jeune conscrit, rejoint le front en 1914. Il va vivre l’enfer des tranchées, être blessé au combat, et connaitre la peur qui ravage tous les soldats.

L’écrivain Gabriel Chevallier (célèbre pour son roman « Clochemerle ») a raconté dans « La peur », récit autobiographie, son effroyable expérience de « poilu » pendant la Première Guerre mondiale, durant l’intégralité du conflit. Ce livre publié en 1930 puis retiré de la vente en 1939 en raison de la nouvelle entrée en guerre contre l’Allemagne, fut enfin réédité en 1951 et est désormais disponible aux éditions Le Dilettante et en Livre de Poche. Dans son adaptation entre hyperréalisme et hallucinations cauchemardesques Damien Odoul (Le Souffle) a conservé le point de vue de Gabriel, interprété par Nino Rocher (photo en tête de texte), excellent, qui fait ses débuts à l’écran, comme la plupart des jeunes acteurs du film, qui dresse un tableau fiévreux et déchirant, aux accents céliniens, de la Grande Guerre, comme on l’a rarement vue et ressentie au cinéma.

La peur de Damien Odoul – récompensé par le Prix Jean-Vigo 2015 – est produit par JPG Films et Tu vas voir production, coproduit par ARTE France Cinéma. Il sort le 12 août dans les salles françaises, distribué par Le Pacte.

 

Catégories : Actualités · Coproductions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *