Olivier Père

Voyages en Asie en juillet sur ARTE

Cet été ARTE vous invite à embarquer pour un voyage en plusieurs étapes à travers le continent asiatique, grâce à plusieurs films et documentaires culturels, tous les jeudis du 2 au 30 juillet.

La dernière édition du Festival de Cannes a été dominée par plusieurs films admirables de grands cinéastes venus de Taiwan (The Assassin de Hou Hsiao-hsien, prix de la mise en scène) de Chine (Mountains May Depart de Jia Zhangke), de Thaïlande (Cemetery of Splendour de Apichatpong Weerasethakul) ou du Japon (AN de Naomi Kawase, Vers l’autre rive de Kiyoshi Kurosawa, prix de la mise en scène Un Certain Regard). En salles ou en vidéo nous pourrons bientôt découvrir le nouveau film de Tsui Hark La Bataille de la montagne du tigre et la réédition de chefs-d’œuvre comme Les Loups de Hideo Gosha et A Touch of Zen de King Hu…

Au sein d’une actualité cinéphilique fertile il nous a semblé que le moment était venu de faire partager à l’antenne d’ARTE notre enthousiasme et notre passion avec une sélection de titres incontournables du cinéma d’action et d’aventure asiatique, comptant des classiques mais aussi des productions plus récentes qui témoignent de l’ambition et du talent hors-normes d’auteurs aussi différents que Lee Chang-Dong ou Kiyoshi Kurosawa, mais aussi de la vitalité extraordinaire du cinéma de genre en Asie, capable d’une invention formelle et narrative sidérante, à la séduction inédite, dont l’influence se fera sentir dans le monde entier.

Les Sept Samouraïs de Akira Kurosawa

Les Sept Samouraïs de Akira Kurosawa

Ainsi Les Sept Samouraïs peut s’appréhender comme le mètre étalon de tout un pan du cinéma épique aussi bien en Orient qu’en Occident – de nombreux westerns, dont un remake officiel, s’inspireront du chef-d’œuvre de Akira Kurosawa. Au début des années 90 le jeune prodige du nouvel âge d’or du cinéma de Hong Kong Tsui Hark révolutionne les arts martiaux sur grand écran et mettant en scène des combats chorégraphiques aériens et virtuoses qui finiront par s’exporter jusque dans les blockbusters hollywoodiens. Il était une fois en Chine va également révéler au public occidental la nouvelle superstar chinoise, Jet Li, athlète devenu acteur à la grâce enfantine qui deviendra le digne successeur de Bruce Lee et connaîtra une carrière internationale après avoir triomphé dans de nombreuses productions hongkongaises (parmi lesquels Fist of Legend – La Nouvelle Fureur de vaincre où il reprend un rôle emblématique tenu par Le Petit Dragon.)

Jet Li dans Il était une fois en Chine de Tsui Hark

Jet Li dans Il était une fois en Chine de Tsui Hark

Fist of Legend - La Nouvelle Fureur de vaincre de Gordon Chan

Fist of Legend – La Nouvelle Fureur de vaincre de Gordon Chan

Au début des années 2000 le succès colossal de Tigre et Dragon du taïwanais Ang Lee réalisé en partie avec des capitaux américains entérine la mondialisation du « wu xia pian » et la tradition séculaire des récits de capes et d’épées chinois, désormais populaire tout autour du globe. Des cinéastes de la Cinquième Génération comme Zhang Yimou autrefois attachés à des sujets sociaux ou historiques se reconvertissent dans la mise en scène de superproductions somptueuses où la dimension spectaculaire des combats est amplifiée par les trucages numériques. Ce nouveau glamour asiatique atteint des sommets avec l’étourdissant Secret des poignards volants, triangle amoureux sur fond de guerre des clans dans la Chine féodale où Andy Lau, Zhang Ziyi (photo en tête de texte) et Takeshi Kaneshiro rivalisent de beauté et de charisme.

Le Secret des poignards volants de Zhang Ymou

Zhang Ziyi dans Le Secret des poignards volants de Zhang Yimou

Ce cycle inclura également l’intense drame psychologique Poetry (prix du scénario au Festival de Cannes en 2010) de Lee Chang-Dong, l’un des auteurs les plus importants du cinéma coréen qui a fait une apparition remarquable sur la scène internationale dans les années 90, et la formidable série de Kiyoshi Kurosawa Shokuzai, exploitée en salles en France en deux parties (« Celles qui voulaient se souvenir » et « Celles qui voulaient oublier »), thriller angoissant où l’univers fantastique du grand cinéaste japonais se décline sous une forme feuilletonesque.

 

 

La programmation cinéma sur ARTE

 

Jeudi 2 juillet à 20h50

Il était une fois en Chine de Tsui Hark

 

Jeudi 9 juillet à 20h50

Fist of Legend – La Nouvelle Fureur de vaincre de Gordon Chan

 

Jeudi 16 juillet à 20h50

Le Secret des poignards volants de Zhang Yimou

Poetry de Lee Chang-Dong

Yoon Jung-hee dans Poetry de Lee Chang-Dong

Jeudi 23 juillet à 00h05

Poetry de Lee Chang-Dong (film disponible en Replay sur ARTE+7)

 

Jeudi 23 juillet à 20h50

Shokuzai – Celles qui voulaient se souvenir de Kiyoshi Kurosawa (film disponible en Replay sur ARTE+7)

 

Jeudi 23 juillet à 22h45

Shokuzai – Celles qui voulaient oublier de Kiyoshi Kurosawa (film disponible en Replay sur ARTE+7)

Shokuzai de Kiyoshi Kurosawa

Kyôko Koizumi dans Shokuzai de Kiyoshi Kurosawa

 

Jeudi 30 juillet à 20h50

Les Sept Samouraïs de Akira Kurosawa

 

 

Dans les salles de cinéma

 

La Bataille de la montagne du tigre de Tsui Hark le 17 juin

 

Masaan de Neeraj Ghaywan le 24 juin

 

Hill of Freedom de Hong Sangsoo le 8 juillet

 

A Touch of Zen de King Hu (reprise) le 29 juillet

 

Dragon Inn de King Hu (inédit) le 12 août

 

Cemetery of Splendour de Apichatpong Weerasethakul le 2 septembre

 

 

En DVD et Blu-ray

 

Kundo de Yun Jong-bin (inédit) le 2 juillet

 

 

 

 

Catégories : Actualités · Sur ARTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *