Olivier Père

Cannes 2011 Day 4

Le Gamin au vélo : du très grand Dardenne. The Artist : un excellent divertissement intelligemment fait, avec deux acteurs épatants. Le genre de film qui donne beaucoup de plaisir pendant un festival. Deux remarquables productions indépendantes américaines, découvertes à Sundance : Martha Marcy May Marlene  premier long métrage de Sean Durkin, avec une jeune actrice magnifique, Elizabeth Olsen et Take Shelter (photo en tête de texte) de Jeff Nichols (Shotgun Stories), avec un Michael Shannon une fois de plus en proie à une paranoïa aiguë. Une habitude chez lui depuis son rôle mémorable dans Bug de William Friedkin. Ça y est, le festival a commencé.

Après Paris, Tokyo, Cannes pendant le festival et bientôt New York, le célèbre club Le Baron s'exporte aussi au Festival del film Locarno depuis l'année dernière. Merci à André, Lionel et TolgaAprès Paris, Tokyo, Cannes pendant le festival et bientôt New York, le célèbre club Le Baron s’exporte aussi au Festival del film Locarno depuis l’année dernière. Merci à Andre, Lionel et Tolga.

Catégories : Uncategorized

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *