Olivier Père

Une présence exceptionnelle d’ARTE au 75ème Festival de Cannes

A Cannes avec ARTE, le cinéma d’aujourd’hui et de demain

Le Festival de Cannes a pour vocation d’exposer le meilleur de la création cinématographique, mais aussi de regarder vers l’avenir, à l’affut de tendances esthétiques originales sinon révolutionnaires, de talents en devenir, de régions du monde où apparaissent de nouvelles générations d’auteurs de films. Si ARTE accompagne chaque année autant de films dans les différentes sections, officielles et parallèles du plus grand festival de cinéma du monde, c’est parce que la chaine franco-allemande partage avec lui le goût de la découverte, ainsi que la passion des cinéastes voués corps et âme à leur art.

Lors de cette 75ème édition du Festival de Cannes, qui se déroule du 17 au 28 mai, on pourra encore une fois apprécier ce mariage de fidélité et de prospection, d’admiration et d’audace qui caractérise les choix d’ARTE en matière de cinéma.

Tandis qu’ARTE fête en 2022 son trentième anniversaire, nous sommes heureux d’être présents à Cannes aux côtés d’auteurs français et internationaux, confirmés ou débutants, dont les nouvelles œuvres seront enfin dévoilées après de longs mois de gestation. Aux côtés de grands artistes du cinéma contemporain, présents cette année avec des créations exceptionnelles (Arnaud Desplechin, Claire Denis, Ruben Ӧstlund, Valeria Bruni Tedeschi, Marco Bellocchio et sa série événementielle), il faut saluer l’émergence de jeunes cinéastes invités pour la première fois en compétition, porteurs d’un regard poétique et politique sur le monde, attentifs aux soubresauts infimes ou violents qui bousculent sociétés et civilisations : Albert Serra, Tarik Saleh, Ali Abbasi.

Du court au long métrage, de la fiction au documentaire, ce Festival de Cannes est placé sous le signe des émotions fortes et des passions, de l’humour et de la tragédie, de l’intime et de l’universel.

ARTE demeure attentive à l’apparition de nouveaux cinéastes, comme en témoigne les nombreux premiers films français et internationaux en sélection officielle, à la Quinzaine des réalisateurs, à la Semaine de la critique et à l’ACID.

Les nombreux films soutenus par ARTE et dévoilés à Cannes, ainsi que dans les autres grands festivals, nourrissent la haute ambition de notre groupe pour le 7ème art. Cet idéal irrigue aussi la politique originale et unique de diffusion des films qu’ARTE défend à l’antenne comme sur le numérique où le cinéma, dans sa pluralité et sa richesse, tient une place de choix. Notre passion pour le cinéma est sans limite, et s’applique autant à révéler les grands cinéastes de demain qu’à faire vivre au présent les chefs-d’œuvre du passé.

 

 

 

SELECTION OFFICIELLE

EN COMPETITION

Frère et Sœur de Arnaud Desplechin (ARTE France Cinéma)

Les Amandiers de Valeria Bruni Tedeschi (ARTE France Cinéma)

Stars at Noon de Claire Denis (ARTE France Cinéma)

Triangle of Sadness (Sans filtre) de Ruben Ӧstlund (Grand Accord ZDF / ARTE France Cinéma)

Holy Spider (Les Nuits de Mashhad) de Ali Abbasi (Grand Accord ZDF / ARTE France Cinéma)

Boy from Heaven de Tarik Saleh (ARTE France Cinéma)

Zhena Chaikovskogo/Tchaikovsky’s Wife (La Femme de Tchaïkovski) de Kirill Serebrennikov (ARTE France Cinéma)

Pacifiction (Tourments sur les îles) de Albert Serra (Grand Accord ARTE France Cinéma / BR)

Nostalgia de Mario Martone (ARTE Cofinova)

 

> HORS COMPETITION

L’innocent de Louis Garrel (ARTE France Cinéma)

 

> CANNES PREMIERE

Esterno notte de Marco Bellocchio (ARTE France – Unité Fiction) série télévisée

Chronique d’une liaison passagère de Emmanuel Mouret (ARTE France Cinéma)

 

> UN CERTAIN REGARD

Corsage de Marie Kreutzer (Grand Accord ZDF / ARTE France Cinéma de proposition allemande)

Plus que jamais de Emily Atef (Grand Accord BR / ARTE France Cinéma de proposition allemande)

Harka de Lotfy Nathan (ZDF/ARTE) premier film

 

> SEANCES SPECIALES


Mon pays imaginaire
de Patricio Guzmán (ARTE France Cinéma) documentaire

Restos do Vento (Traces) de Tiago Guedes (ARTE France Cinéma)

 

> CANNES CLASSICS

Jane Campion, la femme cinéma de Julie Bertuccelli (ARTE France – Unité Société et Culture) documentaire

QUINZAINE DES REALISATEURS


L’Envol de Pietro Marcello (Grand Accord ARTE France Cinéma / ZDF de proposition française) film d’ouverture

Un beau matin de Mia Hansen-Løve (Grand Accord ARTE France Cinéma / BR de proposition française)

Les Harkis de Philippe Faucon (ARTE France Cinéma)

Les Années Super 8 d’Annie Ernaux et David Ernaux-Briot (ARTE France – Unité Société et Culture, La Lucarne) documentaire, premier film

Fogo-Fatuo (Feu follet) de João Pedro Rodrigues – version longue du moyen métrage Un prince à la caserne (ARTE France – Unité Cinéma)

El agua de Elena López Riera (ARTE Cofinova) premier film

La Dérive des continents (au Sud) de Lionel Baier (ARTE Cofinova)

The Dam (Le Barrage) de Ali Cherri (ARTE Cofinova) premier film

 

SEMAINE DE LA CRITIQUE


Dalva de Emmanuelle Nicot (ARTE France Cinéma) premier film

Metsurin tarina (The Woodcutter Story) de Mikko Myllylhati (ARTE / ZDF) premier film


Les créatures qui fondent au soleil de Diego Céspedes (ARTE France – Unité Cinéma) court métrage

Alma Viva de Cristèle Alves Meira (ARTE Cofinova)  premier film

> SEANCE SPECIALE
Scale de Joseph Pierce (ARTE France – Unité Cinéma) court métrage d’animation


ACID
(Association du Cinéma Indépendant pour la Diffusion)

Grand Paris de Martin Jauvat (pré-achat ARTE France) – version long métrage du moyen-métrage Grand Paris express

How to Save a Dead Friend de Marusya Syroechkovskaya (ZDF/ARTE) premier film, documentaire

 

 

Catégories : Actualités · Coproductions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.