Olivier Père

Sur mes lèvres de Jacques Audiard

ARTE diffuse Sur mes lèvres, réalisé par Jacques Audiard en 2001, mercredi 25 septembre à 20h55. Avec ce film, peut-être son meilleur, Jacques Audiard fait du neuf à partir du vieux. Il réussit à marier plusieurs tendances du cinéma français, entre drame psychologique, mélo social et film criminel. L’ensemble est saisi dans une enveloppe post-moderne, qui mêle images mentales, récits croisés – l’histoire du contrôleur judiciaire – et immersion hyper-réaliste.

Sur mes lèvres met en scène la rencontre de deux solitudes : une femme qui souffre de surdité, mal dans sa peau et dans son travail, et un jeune braqueur qui cherche à se réinsérer après un séjour en prison. La première est la victime d’humiliations machistes quotidiennes au bureau, le second est sous contrôle judiciaire et ne correspond pas vraiment aux critères du stagiaire idéal. A force d’entraide et de manipulations réciproques, ce couple improbable se retrouve embarqué dans une aventure dangereuse, qui va bouleverser le cours de son existence. Pour Jacques Audiard et son scénariste Tonino Benacquista, le polar est un vecteur qui permet d’aborder de manière excitante des sujets graves comme le handicap et la face sombre du monde de l’entreprise, avec son lot d’humiliations et d’entorses à la morale. C’est aussi un genre qui inspire aux deux auteurs des personnages et des situations à la fois proches de nous et follement romanesques. Le film bascule dans le thriller à suspens dans sa seconde partie de manière très convaincante. Sur mes lèvres impressionne par la qualité de son interprétation. Jacques Audiard parvient à galvaniser ses comédiens. Vincent Cassel et Emmanuelle Devos, César de la meilleure actrice, nous émeuvent au plus haut point en héros cabossés de la vie quotidienne, atteignant un statut romantique.

Vincent Cassel et Emmanuelle Devos dans Sur mes lèvres de Jacques Audiard

 

Catégories : Sur ARTE

Un commentaire

  1. Jaspert dit :

    Je lui donnerai une chance à cet Audiard. Peut-être…

    En tout cas, merci pour la diffusion de DAS BOOT. Immense film. L’un des meilleurs films de guerre et LE meilleur film de sous-marin, à mon humble avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *