Olivier Père

ARTE France Cinéma coproduit les films de Mia Hansen-Løve, Bertrand Bonello, Sacha Wolff et Jia Zhangke

Le comité de sélection d’ARTE France Cinéma, qui s’est réuni le 30 janvier, a décidé de soutenir quatre nouveaux projets de longs métrages : un premier film français, deux films français et une coproduction internationale. Quatre scénarios particulièrement remarquables, par des auteurs au sommet de leur art et un jeune réalisateur débutant ; La fidélité d’ARTE à deux cinéastes qui ne cessent de nous séduire et de nous surprendre, la découverte d’un jeune talent prometteur, et le soutien admiratif à un grand maître du cinéma mondial coproduit pour la première fois par la France et par ARTE.

Mia Hansen-Løve

Mia Hansen-Løve

L’Avenir de Mia Hansen-Løve (CG Cinéma)

Cinquième long métrage écrit et réalisé par Mia Hansen-Løve, L’Avenir dresse le très beau portrait d’une femme de 55 ans, Nathalie, mère de famille et professeur de philosophie, confrontée à la solitude et à l’abandon. Mia Hansen-Løve explore dans L’Avenir ses thèmes de prédilection, le temps, l’absence et la réaffirmation de soi, et aborde aussi la question de la transmission intergénérationnelle. Avec Isabelle Huppert dans le rôle principal.

Bertrand Bonello

Bertrand Bonello

Paris est une fête de Bertrand Bonello (Rectangle Productions)

Septième long métrage écrit et réalisé par Bertrand Bonello, interprété par des jeunes acteurs pour la plupart non professionnels, Paris est une fête s’interroge par l’action sur la violence et la folie de notre monde. Un scénario virtuose et impressionnant, un projet profondément moderne qui ouvre des perspectives nouvelles dans l’œuvre de Bertrand Bonello.

Sacha Wolff

Sacha Wolff

Mercenaire de Sacha Wolff (3B productions / Timshel productions)

Premier long métrage écrit et réalisé par Sacha Wolff, Mercenaire est un récit initiatique qui raconte l’odyssée de Soane, un jeune Calédonien d’origine wallisienne qui laisse tout derrière lui pour tenter sa chance en métropole comme joueur de rugby. Français sans être considéré comme tel, éternel étranger, Soane est assoiffé de liberté, en lutte pour obtenir une reconnaissance qui lui fait défaut.

 

 

 

 

 

Mountains May Depart de Jia Zhangke (MK productions, Xtream Pictures Ltd, Office Kitano)

Coproduction entre la Chine, le Japon et la France, Mountains May Depart est le nouvel opus magistral de l’auteur de Platform, Still Life et A Touch of Sin : une bouleversante histoire d’amour traversée par les mutations économiques de la Chine, et aux résonances universelles.

« Ce sera la première fois que je mettrai en présence dans un même film passé, présent et futur. Les réalités sociales ne seront présentes qu’en arrière-plan, à peine perceptibles, tandis que je mettrai en évidence, au premier plan, ces instants difficiles mais incontournables que tout individu est amené à vivre, quelle que soit l’époque dans laquelle il vit. » (Jia Zhangke)

Photo en tête de texte : Jia Zhangke sur le tournage de A Touch of Sin. Copyright Xstream Pictures (Beijing)

Catégories : Coproductions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *