Olivier Père

Lettre d’une inconnue de Max Ophuls

ARTE diffuse lundi 12 janvier à 20h50 le chef-d’œuvre de Max Ophuls : Lettre d’une inconnue (Letter from an Unknown Woman, 1948) dans sa version restaurée.

Joan Fontaine et Louis Jourdain dans Lettre d'une inconnue

Joan Fontaine et Louis Jourdain dans Lettre d’une inconnue

Deuxième film américain de Max Ophuls (orthographié « Opuls » au générique, afin d’être plus facilement prononçable par le nouveau public du cinéaste), produit à Hollywood par le studio Universal, Lettre d’une inconnue reste fidèle à la culture de la Mittel Europa chère à Ophuls puisqu’il s’agit d’une adaptation du roman de Stefan Sweig dans laquelle le cinéaste reconstitue avec son raffinement habituel la Vienne du début XXème siècle, au son de Liszt, Mozart et Wagner. C’est sans doute l’un des plus beaux films jamais réalisés sur la passion amoureuse, à travers le bouleversant destin d’une femme secrètement amoureuse toute sa vie d’un homme brillant, séducteur et volage. Stefan Brand un célèbre pianiste vieillissant (Louis Jourdan) que l’on vient de provoquer en duel sans qu’il en comprenne la raison reçoit une lettre d’une femme inconnue de lui, Lisa Berndle (Joan Fontaine). Celle-ci lui retrace l’amour qu’elle a éprouvé secrètement pour lui depuis son enfance. Elle évoque les trois rencontres à différents âges de sa vie et les rares étreintes que son amant voulut bien lui accorder, inoubliables pour elle, tandis qu’il n’en a gardé aucun souvenir. Jusqu’à la lecture de cette lettre qui lui fait prendre conscience de sa cruauté et de son égoïsme, ouvrant un récit virtuose constitué d’un long retour en arrière.

Ophuls a réalisé d’autres films aux Etats-Unis avant de revenir en France dans les années 50, mais aucun n’atteint la perfection de Lettre d’une inconnue qui figure sans conteste parmi les plus beaux films de l’histoire du cinéma. Le film d’Ophuls nous offre aussi le bonheur de revoir Joan Fontaine, disparue le 15 décembre 2013 et magnifique dans ce qui demeure sa meilleure interprétation.

 

Catégories : Sur ARTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *