Olivier Père

Mange tes morts de Jean-Charles Hue

Lauréat du Prix Jean-Vigo 2014, découvert à la Quinzaine des Réalisateurs, Mange tes morts de Jean-Charles Hue sort mercredi 17 septembre dans les salles, produit et distribué par Capricci Films. Mange tes morts a été soutenu par ARTE Cofinova.

Jason Dorkel, 18 ans, appartient à la communauté des gens du voyage. Il s’apprête à célébrer son baptême chrétien alors que son demi-frère Fred revient après quinze ans de prison. Ensemble, accompagnés de leur dernier frère, Mickael, un garçon impulsif et violent, les trois Dorkel partent en virée dans le monde des « gadjos » à la recherche d’une cargaison de cuivre. Mange tes morts est la suite directe de La MB du Seigneur, précédent long métrage de Jean-Charles Hue, avec les mêmes personnages, la famille Dorkel, dans le Nord de la France. C’est à une immersion dans un monde secret que nous invite Jean-Charles Hue, qui possède le privilège d’être accepté par la communauté yéniche (lire entretien) et donc de pouvoir filmer au plus près des personnages hauts en couleur au code de l’honneur très particulier. Mange tes morts met en scène des figures quasi mythologiques, héritiers de traditions et d’un mode de vie séculaires, vivant en autarcie, envers et contre tous. Le dernier baroud de Fred, personnage le plus charismatique, suicidaire dans son obstination à suivre la voie de la rébellion et de la violence, est la partie la plus frappante du film. Non réconcilié avec le monde, gardien de valeurs sur le point de tomber en désuétude, sa fuite dans la nuit est un beau moment de cinéma, avec une impressionnante course poursuite en voiture à tombeau ouvert. Hue abandonne alors son approche documentaire pour des images stylisées et presque abstraites qui renvoient aux meilleurs films de gangsters.

Mange tes morts

Mange tes morts

 

L'équipe de "Mange tes morts" © Paul Blind

Jean-Charles Hue entouré par les acteurs de Mange tes morts à Cannes © Paul Blind

 

 

 

 

Catégories : Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *