Memories of Murder

(126 min.)
Disponible du 09/04/2018 au 15/04/2018
Disponible en direct : oui
Sous-titresSous-titrage malentendantVersion françaiseVersion originale

Sous la dictature coréenne finissante, un tueur de femmes défie des flics démunis... Teinté d'une lumière glauque et noyé de pluie, ce film noir et cru signé Bong Joon-ho ("The Host", "Okja") ne se montre fidèle aux règles du genre que pour mieux les faire voler en éclats.

1986. Alors que la dictature militaire de Chun Doo-hwan commence à vaciller, les policiers de la petite ville de Hwaseong, dans une province proche de Séoul, découvrent les cadavres de deux jeunes femmes, violées et étranglées avec leurs propres sous-vêtements. Le rondouillard inspecteur Park Doo-man, qui avec Cho, le gros bras du service, fabrique des indices et torture les suspects en toute bonne conscience, est persuadé de tenir le coupable en la personne d'un jeune demeuré, Kwang-ho. Mais un profiler dépêché de Séoul, Seo Tae-yoon, identifie rapidement la marque d'un tueur en série, intuition confirmée par la découverte d'une troisième victime. Chacune portait du rouge et a été tuée un jour de pluie, après la diffusion à la radio d'une chanson sentimentale, "Sad Letter"…

Colère noire
Ressorti sur les écrans en 2017 à la faveur de sa restauration, Memories of Murder, applaudi dès sa sortie comme une œuvre phare de la "Nouvelle Vague" coréenne, a acquis au fil du temps un statut de film culte. D'abord parce que Bong Joon-ho s'empare sans guère le transposer d'un passé tout proche, la dixième et dernière victime de Hwaseong ayant péri en 1991 – le véritable tueur a donc pu voir ce film plein de colère, idée qui n'a cessé de hanter le jeune cinéaste et son équipe lors du tournage. Colère contre une dictature défunte, dont les crimes sont restés eux aussi impunis, colère contre la bêtise, l'indifférence et le conformisme qui ouvrent la voie au mal, colère contre la violence sociale qui opprime et sacrifie les plus faibles : entre bouffonnerie et désespoir, Bong Joon-ho met son sens magistral du suspense et de la mise en scène au service d'un jeu de massacre général. Porté par un formidable duo de flics (Song Kang-ho, le fruste et rusé Park, deviendra en Corée une immense star), teinté d'une lumière glauque et noyé de pluie, ce film noir et cru ne se montre fidèle aux règles du genre que pour mieux les faire voler en éclats.


Image :

Hyung-ku Kim

Montage :

Sun-min Kim

Musique :

Taro Iwashiro

Production :

CJ Entertainment
Muhan Investment
Sidus

Producteur/-trice :

Seoung-Jae Cha
Moo-Ryoung Kim
Jong-yun No

Réalisation :

Joon-ho Bong

Scénario :

Joon-ho Bong, Sung-bo Shim

Acteur :

Kang-ho Song
Sang-kyung Kim
Roe-ha Kim
Jae-ho Song
Hee-Bong Byun
No-shik Park
Seo-hie Ko

Auteur :

Kwang-rim Kim

Pays :

Corée du Sud

Année :

2003

En savoir plus