Il miracolo (4/8)

La substance noire

48 min
Disponible du 03/01/2019 au 22/02/2019
AudiodescriptionSous-titresSous-titrage malentendantVersion françaiseVersion originale
Ce programme est disponible en vidéo à la demande ou DVD.

À Rome, la découverte d’une statuette de la Vierge pleurant des larmes de sang bouleverse la vie de plusieurs personnages. Créée par le romancier Niccolò Ammaniti, une série empreinte de mystère, qui mélange les genres avec bonheur. Épisode 4. La madone continue de pleurer. Les analyses ont révélé que son sang était celui d’un homme d’une trentaine d’années...

La madone continue de pleurer. Les analyses ayant révélé que son sang était celui d’un homme d’une trentaine d’années, Sandra convainc le général Votta d’essayer de découvrir son identité. Clelia se met en tête de sauver Marcello, désormais exclu de la prêtrise, tandis que Sole, au bord de la crise de nerfs, est filmée dans un supermarché alors qu’elle assène une gifle à son fils. La vidéo devient virale, achevant de fragiliser le Premier ministre, qui donne de nouvelles instructions à Votta…

Mystère incarné
"Il miracolo" est la première œuvre audiovisuelle de Niccolò Ammaniti, romancier célèbre en Italie pour son style incisif, ancré dans la réalité de son pays, et auteur du best-seller "Je n'ai pas peur". Son univers se déploie à l’écran de manière graphique, l’image lui permettant de rendre visible, littéralement, un miracle. Ce sang qui coule sur les joues de la madone ne vise pas à effrayer mais à raconter des vies – celles d’hommes et de femmes en proie au doute, qui se retrouvent confrontés à une force qui les dépasse et tentent de changer. Il est moins question ici de religion que de politique, de famille, de couple, de perte des repères et de quête de rédemption. Analyse psychologique, thriller, humour noir, mélodrame, les genres et les thématiques se croisent au fil d’une narration d’une belle ampleur romanesque, qui mêle habilement tension dramatique et onirisme. La série laisse vivre le mystère, préférant l’incarner dans les trajectoires de personnages forts et inattendus, plutôt que d’y apporter une réponse.


Réalisation :

Niccolò Ammaniti
Francesco Munzi
Lucio Pellegrini

Scénario :

Niccolò Ammaniti
Stefano Bises
Francesca Manieri
Francesca Marciano

Production :

Sky Italia
Wildside
ARTE F
Kwaï

Producteur/-trice :

Mario Gianani
Lorenzo Mieli
Lorenzo Gangarossa
Thomas Bourguignon

Image :

Daria D’Antonio

Montage :

Clelio Benevento

Musique :

Murcof

Avec :

Guido Caprino (Fabrizio Pietromarchi)
Elena Lietti (Sole Pietromarchi)
Sergio Albelli (Votta)
Pia Lanciotti (Marisa)
Lorenza Indovina (Clelia)
Tommaso Ragno (Marcello)
Alessio Praticò (Salvo)
Irena Goloubeva (Olga)
Alba Rohrwacher (Sandra Roversi)
Edoardo Natoli (Enzo)
Stefano Scandaletti (Guido)
Carmelo Macrì (Nicolino)
Sergio Valastro (Molocco)
Silvia Gallerano (Amanda)
Sara Ciocca (Alma)

Costumes :

Cristiana Ricceri

Décors de film :

Giada Calabria

Chargé(e) de programme :

Alexandre Piel

Son :

Gilberto Martinelli

Pays :

Italie
France

Année :

2018