Occupied - Saison 2 (2/8)
Septembre

45 min.
Disponible du 08/02/2018 au 16/03/2018
Disponible en direct : Oui
Sous-titresSous-titrage malentendantVersion françaiseVersion originale

Dans une Norvège où, sous la pression de l'occupation russe, classe politique, résistance armée et appareil sécuritaire dérivent parallèlement, comment choisir le bon camp ? Deuxième épisode : nommée Première ministre à la barbe de Jesper Berg, Anita Rygg s'emploie à désamorcer la nouvelle crise avec la Russie...

Nommée Première ministre à la barbe de Jesper Berg, qui s'apprêtait déjà à rentrer en scène, Anita Rygg s'emploie à désamorcer la nouvelle crise avec la Russie, en négociant âprement, sous l'égide de l'UE, avec l'ambassadrice Sidorova. Elle obtient que les gardes-côtes prisonniers soient ramenés en Norvège, mais quand les services de sécurité découvrent que l'un d'entre eux est mort, la situation dérape à nouveau. Leur unité organise le blocus du fjord d'Oslo, tandis que la hiérarchie militaire affiche sa défiance envers la nouvelle chef du gouvernement. Hans Martin Djupvik parvient à découvrir comment les membres du réseau Norvège Libre communiquent, et comprend que Jesper Berg leur tient lieu de leader depuis la mort de Wenche. Pendant ce temps, Bente Norum, la compagne du journaliste assassiné Thomas Eriksen, a vendu son restaurant pour ouvrir un hôtel avec Zoya, une investisseuse russe. Une activiste de Norvège Libre la contacte pour lui demander de surveiller un de ses clients, un oligarque nommé Minnikov, affirmant qu'il est le commanditaire du meurtre de Thomas…

Troublant miroir
En continuité avec la première saison, ces huit nouveaux épisodes d'Occupied tiennent le spectateur en haleine avec une cohérence parfaite, mais le vertige suscité par la série augmente d'un cran. Car à mesure que les effets délétères du terrorisme et de l'occupation entraînent les personnages dans d'inexorables dérives, les frontières entre bien et mal, lâcheté et courage, abnégation et ambition tendent à se brouiller, en un troublant miroir tendu à la réalité. La "méchante" Russie devient ainsi l'aiguillon redoutable qui oblige chacun à se regarder en face. Remarquablement incarnés, les héros de ce thriller politique retors gagnent en épaisseur et en complexité, questionnant avec plus d'acuité encore les Européens sur la fragilité de ce qu'ils tiennent pour acquis : la paix, la démocratie, la prospérité. Le postulat imaginé par Jo Nesbo prouve une fois de plus sa redoutable efficacité. Bienvenue en zone grise.


Générique

Image :

Øystein Mamen

Montage :

Sverrir Kristjánsson

Musique :

Nicholas Sillitoe

Production :

Yellow Bird production
ARTE F
Viaplay
TV 2 Norway
Hummelfilm
Banijay Studios France
Lunanime

Producteur/-trice :

Marianne Gray
Gudny Hummelvoll

Réalisation :

Erik Skjoldbjærg

Scénario :

Erik Skjoldbjærg
Jo Nesbø
Karianne Lund
Ståle Stein Berg

Acteur :

Janne Heltberg
Ingeborga Dapkunaite
Henrik Mestad
Eldar Skar
Selome Emnetu
Ane Dahl Torp
Vytatuas Kaniusonis
Veslemøy Mørkrid
Oddgeir Thune
Kari Holtan
Irina Karatcheva
Alexej Manvelov
Hans Olav Brenner
Jamal Miad

Costumes :

Anne Pedersen

Décors de film :

Nina Bjerch-Andresen

Chargé(e) de programme :

Adrienne Fréjacques

Son :

Kenneth Gustavsen

Pays :

Danemark
France
Norvège

Année :

2017

En savoir plus