Olivier Père

Arte France Cinéma coproduit les prochains films de Arnaud et Jean-Marie Larrieu et Cristina Comencini et le premier long métrage de Jonathan Millet

Le comité de sélection d’ARTE France Cinéma, qui s’est réuni le 15 mars, a décidé de s’engager sur trois longs métrages dont un premier film : 

Les fantômes
de Jonathan Millet
Avec Adam Bessa et Tawfeek Barhom
Premier film

Production : Les films Grand Huit, Pauline Seigland (France), Niko Film (Allemagne)
Distribution : Memento – Ventes internationales : MK2 Films

Strasbourg, aujourd’hui. Hamid, professeur d’université, explore méthodiquement la ville. Il est l’un des membres de la cellule Yaqaza, une organisation secrète de citoyens syriens qui poursuivent les criminels de guerre. Il suit la piste de son ancien bourreau dont il n’a jamais vu le visage. Sur une intuition, il se met à suivre un homme, jusqu’à l’obsession.

Tournage prévu du 3 juillet au 8 septembre 2023. 

 

Prima la vita, poi il cinema
de Francesca Comencini
avec Romana Maggiora Vergano, Fabrizio Giffuni, Leonardo Giuliani, Amerigo Cornacchione

Production : Les films du Worso, Sylvie Pialat (France), Kavac Film (Italie)

Dans le contexte politique et social tourmenté des années 1970 en Italie, entre stratégie de la tension et ravages de la drogue, deux vies, celle de Francesca et celle de son père Luigi, cinéaste, marchent ensemble, en se tenant la main. « Le cinéma est comme un réseau qui fait vivre l’histoire de leurs échanges. Il ouvre un troisième angle dans leur relation, et l’histoire devient un prisme dans laquelle il est possible d’entrer et de s’identifier » (F. Comencini)

Tournage d’août à octobre 2023.

 

Le roman de Jim
d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu
Avec Karim Leklou, Laetitia Dosch, Sara Giraudeau
Librement adapté du roman éponyme de Pierric Bailly (éditions POL).

Production: SBS Productions, Kevin Chneiweiss (France) 

Une fresque romanesque s’étalant sur 25 années. Aymeric n’est pas le père de Jim mais c’est tout comme. Il a rencontré Florence, la mère, alors qu’elle était enceinte de six mois. Il a 25 ans, elle en a quarante. Aymeric est là au moment de l’accouchement et ils vivent heureux tous les trois dans le Haut-Jura pendant quelques années… jusqu’à ce que le père biologique, Christophe, revienne suite à une tragédie personnelle. Christophe s’immisce peu à peu dans la famille. Aymeric ne trouve plus sa place, doit s’éloigner et est progressivement relégué au rôle de « parrain ». Jim a maintenant dix ans. Florence et Christophe décident de prendre un nouveau départ et partent vivre avec lui sur un autre continent. C’est un déchirement pour Aymeric comme pour Jim. Aymeric n’a brutalement plus de nouvelles. Il change de métier et de lieu de vie pour tenter de se reconstruire.
Des années plus tard, Jim, 23 ans, frappe à la porte d’Aymeric…

Tournage en juin et juillet 2023 dans le Haut-Jura, Lyon et sa périphérie. 

 

 

 

 

 

 

Catégories : Actualités · Coproductions

Un commentaire

  1. Marie E. dit :

    C’est une bonne nouvelle qu’Arte coproduise un nouveau film des frères Larrieu…Je n’ai pas vu leurs derniers films mais je me souviens de deux films, l’amour est un crime parfait et surtout Peindre ou faire l’amour avec Sabine Azéma et Daniel Auteuil je crois . Très beau film, envoûtant, les personnages se révèlent dans leurs désirs ambigus : les Frères Larrieu excellent dans ces portraits! et puis celà se passe dans le Haut Jura aussi je crois dont ils sont originaires: à vérifier car ce sont de vieux souvenirs .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *