Olivier Père

Le Fanfaron de Dino Risi

ARTE diffuse Le Fanfaron (Il sorpasso, 1962) de Dino Risi lundi 17 janvier à 23h15. Il sera également disponible gratuitement en télévision de rattrapage sur ARTE.tv jusqu’au 17 mars. Dans ses meilleurs films, Dino Risi a ausculté la société italienne comme s’il s’agissait d’un cerveau malade, avec la bêtise, la veulerie et la cupidité dans les rôles des principaux symptômes. Le Fanfaron fait partie des grandes réussites de Risi, et des classiques absolus de la comédie italienne. Il s’agit de se moquer de soi-même et de ses contemporains, de faire rire le spectateur avec des situations ou des sentiments qui n’ont rien de drôle. La satire du boom économique ne manque pas de mordant. La route et la voiture, mythologie moderne, y occupent une place centrale. Risi imagine une odyssée dérisoire en forme de road-movie et au dénouement tragique. Ses deux antihéros, le temps d’un week-end du 15 août sur les routes d’Italie, des rues de Rome aux plages de Livourne et passant par les routes de Toscane, traverse une société en pleine mutation, passée de la misère de l’après-guerre à une frénésie consumériste et une envie folle de loisirs et de distractions. Le film se distingue par sa mise en scène très précise et élaborée, avec de nombreux plans-séquences qui l’inscrivent dans une histoire moderne des formes cinématographiques. Le Fanfaron est enfin, et avant tout, une étude de caractères, le récit d’une rencontre entre deux figures antagonistes de la masculinité, merveilleusement interprétées par Vittorio Gassman et Jean-Louis Trintignant. Il y a d’un côté le matamore sûr de lui, charmant et dominateur, dont Gassman se fera une spécialité, de l’autre le jeune étudiant timide, presque féminin (rôle prévu pour Jacques Perrin et repris par Trintignant). Ne pas oublier le troisième personnage essentiel de ce chef-d’œuvre du cinéma italien : la Lancia Aurelia B24 de Gassman, dont la vitesse et bruit du klaxon, qui scande le film, symbolisent l’arrogance petite-bourgeoise et l’irresponsabilité immature de son conducteur.

 

 

 

Catégories : Sur ARTE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.