Olivier Père

Adieu Berthe ou l’enterrement de mémé de Bruno Podalydès

ARTE diffuse mercredi 2 septembre à 20h55 Adieu Berthe ou l’enterrement de mémé, réalisé en 2012 par Bruno Podalydès. Le film sera également disponible gratuitement en télévision de rattrapage sur ARTE.tv jusqu’au 8 septembre.

Ils ont toujours été rares, solitaires et précieux, les vrais auteurs de comédie en France. Bruno Podalydès en est un. Il a dessiné au fil du temps un univers cohérent, porté par des idées de cinéma qui lui sont propres, un héritage cinéphile entre Tati et Renoir, un goût pour la magie et la bande dessinée qui nourrit un style très « ligne claire », sans jamais assécher sa manière d’appréhender le monde et son petit théâtre de caractères.

Armand Lebrecq, pharmacien d’une petite commune des Yvelines, est écartelé entre son épouse et son amante. L’organisation des obsèques de sa grand-mère va l’entraîner dans un périple délirant. Podalydès nous invite à une traversée rocambolesque de la France, une course-poursuite pour échapper à une belle-famille insupportable, mais aussi à la réapparition des souvenirs d’enfance d’Armand, de ses rêves de bonheur. A partir d’un sujet classique, la crise de la cinquantaine d’un mari infidèle, Bruno Podalydès signe une comédie irrésistible, pleine de fantaisie et d’émotion.

La disparition de Berthe permet au réalisateur de se livrer à une satire drolatique du « business du deuil ». On assiste à la rivalité de deux compagnies de pompes funèbres, « Définitif » et « Obsé-cool », aux services et aux méthodes pour le moins farfelus.

Bruno Podalydès aime s’entourer d’acteurs fidèles, à commencer par son propre frère, Denis, au générique de tous ses films. Cette joyeuse troupe est rejointe pour la première fois par Valérie Lemercier, parfaite dans le rôle d’Alix, la maîtresse intransigeante d’Armand.

On retrouvera l’année prochaine en salles l’humour et l’élégance mélancoliques de Bruno Podalydès, observateur amusé et complice des infortunes contemporaines de ses personnages déphasés dans son nouveau long métrage, Les 2 Alfred (coproduction ARTE France Cinéma), dans la droite ligne de ses longs métrages les plus réussis, Adieu Berthe ou l’enterrement de mémé et Comme un avion. Sortie le 13 janvier 2021.

 

 

Catégories : Sur ARTE

Un commentaire

  1. Ballantrae dit :

    Oui B Podalydès est très précieux dans le paysage de la comédie. J’ajouterai aux deux grandes réussites que vous citez les deux premiers opus Dieu seul me voit qui n’a pas pris une ride et Liberté Oleron assez incroyable dans son portrait d’une obsession qui mène à une quasi folie. Et j’aime aussi le très tintinesque Mystère de la chambre jaune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *