Olivier Père

De sang froid de Richard Brooks

ARTE diffuse De sang froid (In Cold Blood, 1967) de Richard Brooks lundi 29 juin à 22h30.

Le 15 novembre 1959 à Holcomb, petite ville du Kansas, deux jeunes repris de justice assassinent froidement une famille d’agriculteurs, sans autre motif que l’argent.

En 1966, Truman Capote publie De sang-froid : récit véridique d’un meurtre multiple et de ses conséquences, un roman non-fictionnel. Capote, frappé par la violence de ce fait divers, décide de quitter New York et part enquêter sur les lieux du crime. Il recueille les témoignages des habitants de Holcomb et de la police locale, mais aussi des deux meurtriers dans leurs cellules. Il assistera aussi à leur exécution par pendaison le 14 avril 1965. Le livre est dès sa publication considéré comme un chef-d’œuvre de la littérature américaine. Le réalisateur et scénariste Richard Brooks décide de l’adapter au cinéma l’année suivante, avec la complicité de son auteur. Le film est fidèle au livre dans la mesure où ce dernier adoptait déjà un style très cinématographique, attaché à la notion de réalisme dans la description des faits et les portraits psychologiques des différents protagonistes de ce drame, et plus particulièrement les deux assassins, marginaux atteints de plusieurs tares physiques et mentales. Brooks procède par retours en arrière et décide d’éluder dans un premier temps la scène du meurtre, qui n’est dévoilée que tard dans le récit, une fois les deux coupables arrêtés et interrogés. En choisissant de tourner sur les lieux-même des faits et de l’enquête, en optant pour une forme éclatée qui présente plusieurs points de vue, ou la technique du montage parallèle, le cinéaste prolonge l’écriture réaliste et chorale de Capote, sa recherche d’une explication rationnelle à un crime atroce perpétré de sang-froid. Par son intensité dramatique, le film échappe aux écueils du film à thèse, même s’il prend clairement parti contre la peine de mort en établissant un parallélisme entre la pendaison des deux coupables et l’exécution de leur crime, et en soulignant la déficience du caractère exemplaire de la peine capitale. En cela, il diffère du roman. La mise en scène de Richard Brooks a rarement été aussi inspirée. De sang froid doit beaucoup à ses interprètes, les débutants Robert Blake et Scott Wilson. Le film permet également d’admirer l’une des plus belles photographies (noir et blanc) du grand chef-op Conrad Hall, ici au sommet de son art.

Catégories : Sur ARTE

7 commentaires

  1. Duyen-Kim NGUYEN dit :

    Merci pour la projection de ce film extraordinaire, le noir et blanc magnifique. Les deux jeunes acteurs, Robert Blake est impressionnant. Musique magnifique et vais m’empresser de lire le livre de Truman Capote.
    Merci à vous

  2. Jean Gabriel GARRIGA dit :

    Bonjour
    Je n’ai pu visionner malheureusement ce film tragique, et j’aurai souhaitais savoir si Arte prévoyait une autre diffusion.
    J’avais entendu parler de cette sordide affaire, et pouvoir regarder ce film m’aurait permis de mieux comprendre ce qui
    a pu ou pas d’ailleurs pousser ces deux individus paumés à commettre ces crimes crapuleux.
    J’ose espérer qu’Arte m’entendra, et rediffusera ce film plaidoyer, qui à mon sens, mérite une attention particulière.
    Dans cette attente, et dans un espoir non dissimulé je vous l’avoue, Arte reste en tous les cas pour moi, la chaine qui ose
    passer des longs métrages oubliés ou incompris, en tous les cas merci à la chaine.
    A bientôt

    • Olivier Père dit :

      Merci pour votre message. Je suis désolé de vous décevoir mais il n’y a pas de rediffusion prévue pour De Sang froid. le film ne peut pas être programmé l’après-midi et il est trop long pour une seconde diffusion nocturne – informations communiquées par la programmation d’ARTE à Strasbourg. J’espère que le film fera bientôt l’objet d’une édition dvd et blu-ray en France pour que vous puissiez le voir. Il le mérite. Bien à vous,

  3. Céline et Maxime dit :

    Dégoutée car je l’ai mis mais comme mon copain n’était pas rentré et bien je l’ai pas suivi du début à la fin …. Je me suis dit que vous allez le rediffusionné. Franchement je suis déçue car déjà 2 jrs qu’on le cherche. Quand vous mettez des supers films, merci de les mettre au moins en replay….. C est pas bien car je comprends pas pourquoi vous faites pas profiter aux jeunes vu la « merde » qu’ils visionnent. Après faut pas s’étonner qu’ils soient pleins de bêtises Bref décevant venant de Arte qui pour moi est la chaîne la plus attractive

    • Olivier Père dit :

      Ce n’est pas ARTE qui décide des films à mettre en replay ou pas mais des ayant-droits auprès desquels nous faisons l’acquisition des films. Or De sang froid est un film américain et les majors ne mettent aucun des titres de leur catalogue à disposition pour la télévision de rattrapage.

  4. Cédric Blanc dit :

    Je viens de finir le livre dc le timing était parfait pour voir le film ! Malheureusement je n’étais pas chez moi ce lundi soir & je n’aI pas lancé l’enregistrement ! S’il vs plait faites quelque chose 😉

  5. Mikakampoix dit :

    Merci Arte pour ce très grand moment de cinéma, je ne connaissais pas ce film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *