Olivier Père

Etre vivant et le savoir : rencontre avec Alain Cavalier

Etre vivant et le savoir, le nouvel essai cinématographique d’Alain Cavalier, sort mercredi 5 juin sur les écrans français, distribué par Pathé. Il a été présenté en séance spéciale lors du 72ème Festival de Cannes. Alain Cavalier se livre à la pratique quotidienne du journal filmé depuis des années, mais il ne se prête guère à l’exercice de l’entretien filmé. Lorsqu’il lui arrive d’apparaître à l’image, c’est exclusivement dans ses propres films – le dernier en date, Pater. Il aurait dû jouer aux côtés d’Emmanuèle Bernheim le rôle de son père dans l’adaptation de son récit autobiographique Tout s’est bien passé, si la maladie puis le décès de l’écrivaine n’en avaient décidé autrement. De cette impossibilité malheureuse est née un autre film, Etre vivant et le savoir. Dans son style inimitable, Alain Cavalier a accepté de nous dire, en paroles et en images, la raison majeure de ces deux films, l’un jamais tourné, l’autre bientôt dans les salles : sa longue et tendre amitié avec Emmanuèle Bernheim, son désir de la mettre en scène.

Alain Cavalier nous a également offert cet extrait de son journal filmé qui montre Emmanuèle Bernheim réagir à la disparition de Françoise Sagan, le 24 septembre 2004.

Lire également le texte sur le film publié lors du Festival de Cannes.

Etre vivant et le savoir de Alain Cavalier

Catégories : Actualités · Coproductions · Rencontres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *