Olivier Père

ARTE France Cinéma coproduit les prochains films de Leyla Bouzid, Mathieu Amalric, Nadav Lapid et le premier long métrage de Just Philippot

Le comité de sélection d’ARTE France Cinéma, qui s’est réuni le jeudi 4 avril, a choisi de s’engager sur quatre nouveaux projets : un premier film (de genre horrifique), deux films français et une coproduction internationale.

La Nuée (1er film)
Scénario : Jérôme Genevray et Franck Victor
Réalisation : Just Philippot

Capricci Production & The Jokers Films (France)

Pour sauver sa ferme de la faillite, une mère de famille célibataire élève des sauterelles comestibles et développe avec elles un étrange lien obsessionnel. Elle doit faire face à l’hostilité des paysans de la région et de ses enfants qui ne la reconnaissent plus.

Tournage en France en août et septembre 2019.

Just Philippot

Just Philippot

 

Une histoire d’amour et de désir
Réalisation, scénario : Leyla Bouzid

Blue Monday Productions (France)

Après un premier long métrage très remarqué, A peine j’ouvre les yeux (2015), la cinéaste franco-tunisienne Leyla Bouzid fait le portrait d’Ahmed, un jeune français d’origine algérienne, au moment crucial de son éveil à la sensualité. A travers la rencontre déterminante avec Farah, une jeune femme fraîchement débarquée de Tunis, et au contact de la littérature arabe érotique, il va s’émanciper et questionner les racines qu’il pense être les siennes. 

Tournage prévu en France à partir de fin août 2019.

Leyla Bouzid

Leyla Bouzid

 

Serre moi fort
Réalisation, scénario : Mathieu Amalric (photo en tête de texte)

Les Films du Poisson, Gaumont (France), Lupa Film (Allemagne)

« Ça semble être l’histoire d’une femme qui s’en va ». Mathieu Amalric adapte la pièce de théâtre Je reviens de loin de Claudine Galea (Éditions Espaces 34) avec Vicky Krieps (Le jeune Karl Marx, Phantom Thread) et Arieh Worthalter (Girl) dans les rôles principaux. Ce mélodrame puissant, qui déroule l’absence au fil des années, sera tourné en mai, novembre 2019 et janvier 2020.

 

Le Genou d’Ahed
Réalisation, scénario : Nadav Lapid

Les Films du Bal (France), Pie Films (Israël).

Après L’institutrice et Synonymes (Ours d’or à la Berlinale, actuellement en salles), ARTE France Cinéma s’engage sur le nouveau projet du réalisateur israélien Nadav Lapid, inspiré d’un fait récent. Un cinéaste seul dans le désert se jette éperdument dans deux combats voués à l’échec : l’un contre la mort de la liberté́ dans son pays, l’autre contre la mort de sa mère.

Tournage en Israël en décembre 2019.

Nadav Lapid © Bertrand Noël

Nadav Lapid © Bertrand Noël

 

Catégories : Actualités · Coproductions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *