Olivier Père

Drôle de frimousse de Stanley Donen

ARTE diffuse Drôle de frimousse (Funny Face) lundi 15 avril à 22h45.

Stanley Donen est décédé le 21 février à New York, à l’âge de 94 ans. Donen, qui a réalisé son premier film à 25 ans (Un jour à New York, 1949), a marqué l’histoire de la comédie musicale de son empreinte avec plusieurs chefs-d’œuvre du genre, comme Chantons sous la pluie ou Beau Fixe sur New York, avec Gene Kelly. D’abord chorégraphe à Broadway, puis à Hollywood, Donen a révolutionné la danse au cinéma en ouvrant la voie à de nouvelles techniques de tournage. Donen va s’affranchir des contraintes des studios. Son perfectionnisme est notable dans une série de films, pas seulement musicaux, qui poussent très loin la recherche de la beauté visuelle. Si Vincente Minnelli avait la fibre mélodramatique, capable de sublimer des émotions à fleur de peau, Stanley Donen a souvent démontré des talents de satiriste, très à l’aise dans l’étude de mœurs ou le conte moral souvent teinté de cynisme ou d’amertume (Fantasmes, Voyage à deux, ses derniers grands films avant quelques ratages et une retraite anticipée).

Drôle de frimousse marque en 1957 la fin de l’âge d’or de la comédie musicale hollywoodienne. Devant la caméra de Stanley Donen, ces adieux prennent la forme hyper sophistiquée d’un feu d’artifices de couleurs, de luxe et de bonne humeur. Drôle de frimousse est un sublime écrin pour l’irrésistible Audrey Hepburn et glorifie la beauté d’un Paris de carte postale. Le photographe de mode interprété par Fred Astaire prend modèle sur Richard Avedon, alors directeur artistique pour le magazine féminin Harper’s Bazaar. Avedon participe à la création du générique de film. Il est également crédité comme consultant visuel. Drôle de frimousse n’est pas qu’un charmant conte de fées moderne. Le film se moque du milieu de la mode et dénonce l’influence des médias sur les masses. Donen est un satiriste qui ridiculise à la fois la superficialité des fashionistas et l’hypocrisie des pseudo-intellectuels germanopratins.

 

Catégories : Actualités · Sur ARTE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.