Olivier Père

Préparez vos mouchoirs : rencontre avec Bertrand Blier

A l’occasion de la diffusion mercredi 5 décembre sur ARTE à 20h55 de son film Préparez vos mouchoirs (1978), rencontre avec le réalisateur Bertrand Blier.

Patrick Dewaere et Gérard Depardieu dans Préparez vos mouchoirs de Bertrand Blier

Patrick Dewaere et Gérard Depardieu dans Préparez vos mouchoirs de Bertrand Blier

Catégories : Rencontres · Sur ARTE

4 commentaires

  1. Viguen Shirvanian dit :

    Bonjour, je vais passer pour un râleur alors que j’adore la programmation d’Arte mais …
    1) serait-ce possible qu’Arte arrête définitivement cette pratique des génériques de fin accélérés sur tous les films diffusés? C’est systématique… Nous en avions déjà parlé l’année dernière….
    2) le sous-titrage pour malentendants pourrait-il se faire sur un fond transparent plutôt que sur un fond noir qui gâche beaucoup l’esthétique de la photo ?
    Merci d’avance.

    • Olivier Père dit :

      Vous avez raison de râler moi non plus je ne supporte pas les génériques accélérés je ne sais pas si cette pratique est systématique sur ARTE en tous les cas ce n’est pas une décision de l’unité cinéma comme vous pouvez vous en doutez, je vais le signaler une nouvelle fois à notre antenne à Strasbourg. Idem pour les sous-titrages pour malentendants mais là j’imagine qu’il s’agit d’une question de visibilité avec des critères techniques appliqués partout. Bien à vous,

  2. Aliocha dit :

    Ah d’accord j’avais donc pas une hallucination hier soir à la fin du très intéressant Grand Canyon (et précurseur l’air de rien, puisque même si Altman faisait déjà ce genre de choses, c’est avant son très noir Short Cuts et aussi avant le génial Magnolia de PTA !) que j’ai eu bien du plaisir à revoir, ne l’ayant pas visionné je crois depuis les années 90 et un passage sur Canal plus ! Etrange bonhomme que ce Kasdan, à qui je vouerai toute ma vie une adoration surtout en tant que scénariste de mes films favoris de jeunesse (Raiders of the Lost ark, The Empire Strikes back, quand même !!!), et qui en tant que réalisateur s’est montré assez inégal… Mais sacrée écriture en tout cas.
    (Au fait, petite erreur sur le site d’Arte, Grand Canyon est bien sorti en France en février 1992, on trouve même encore l’affiche vintage avec un très daté « 3615 Grand Canyon » !! Si, si !!)
    Oui, donc, disais-je, j’ai pas rêvé quand d’un coup les superbes dernières images du fameux paysage m’ont paru s’accélérer (et le lettrage du générique avec)… Ce serait dommage qu’Arte se mette à faire ce truc aussi, car moi de même je le déteste sur les autres chaînes de la TNT ! D’ailleurs, c’est assez comique parfois, parce que y a une sorte d’échelle de l’horreur LOL C’est-à-dire (là je parle des autres chaînes, hein, pas Arte) :
    Je sais pas si vous remarqué, mais pour les films genre blockbusters on coupe quasi l’intégralité du générique de fin (adieu pour les maniaques comme moi aux titres des chansons, les derniers remerciements du réal, etc.) et de manière encore plus surréaliste (ou là c’est que sur ma télé peut-être ??) l’ultime petite scène post crédits est gardée, mais elle revient du coup après quelques secondes à peine, et en plus la VO (VM) a giclé parce que c’est genre déjà réglé pour le programme d’après, ou l’annonce faite par une voix off le concernant !! LOL
    Après pour les films français, je pense pour une histoire de droits (et puis les gars pourraient gueuler puisqu’ils sont du pays qui passe leur film !! LOL) en principe ils laissent les génériques mais ils accélèrent comme des dingues (ils doivent se dire, « bon, ils pourront pas nous attaquer, puisqu’on a laissé tous les noms ! »)…
    C’est d’ailleurs à se poiler quand les génériques de fin sont pas tout noirs et que y a des images, puisqu’en étant attentif (genre des nuages qui foncent dans le ciel mais pas volontairement, des vues aériennes de villes genre dans un hélico très speed !! LOL) on s’en rend compte facile… Une mode désolante !! (même si je l’admets, surtout pour tous les « gros » films américains contemporains, les génériques de fin sont du pur délire en termes de durée, puisqu’ils dépassent parfois les dix minutes, ce qui est sans doute pas gérable non plus pour les chaînes généralistes !!)

    • Olivier Père dit :

      oui bien sûr Grand Canyon est sorti en France, le film avait d’ailleurs remporté l’ours d’or au Festival de Berlin. J’avais signalé cette erreur aux responsables de Strasbourg (le film est un apport allemand) dommage qu’ils n’en aient pas tenu compte sur le site. Je regrette que certains génériques soient accélérés sur Arte (comme sur les autres chaines, souvent) mais ce n’est pas systématique et il est vrai que les génériques de fin des films récents, sans parler des productions américaines, sont devenus interminables !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *