Le Cid de Anthony Mann

ARTE rediffuse Le Cid (El Cid, 1961) de Anthony Mann lundi 1er janvier à 13h50. Le film sera également disponible en télévision de rattrapage pendant sept jours sur le site d’ARTE. Le film de Anthony Mann est plus proche de la réalité historique – en respectant aussi la part de légende – que des pièces de théâtre de Guillèn de Castro et de Corneille, en racontant la vie romancée de Rodrigo Diaz de Bivar, à la manière des chansons de geste qu’inspirèrent les exploits et le destin exceptionnel du « Cid », conquérant de Valence aux mains des Almoravides menés par Youssef Ibn Tachfin, grand guerrier mais aussi figure de tolérance et de réunification pour le peuple espagnol.

Le Cid est sans doute la plus réussie des superproductions de Samuel Bronston tournées en Espagne. Mais c’est aussi un projet qui tenait beaucoup à cœur à Anthony Mann qui après plusieurs classiques du western souhaitait consacrer un film à l’esprit de chevalerie que symbolise Rodrigue. Mann réalise une épopée aux proportions gigantesques mais qui n’oublie pas de placer au centre de son récit les dilemmes moraux et le sens de l’honneur de son héros, témoin de luttes intestines, de complots et de trahisons qui évoquent davantage Shakespeare que Corneille. La représentation de la violence et ses conséquences fut toujours une question centrale pour Anthony Mann, qui préfère ne pas montrer la mort du Comte Gormaz, père de Chimène, tué dans un coin sombre du décor lors duel qui l’oppose à Rodrigue. Loin de livrer un spectacle grandiose mais impersonnel Mann signe chaque scène du Cid, notamment au niveau de la composition plastique des plans et du cadre, que ce soit dans les intérieurs, les séquences impressionnantes de batailles ou les paysages naturels.

Habitué des personnages mythiques, Charlton Heston trouve une fois de plus un rôle et un film à la hauteur de son charisme et de son imposante stature, capable d’exprimer la force mais aussi la sensibilité et la complexité du Cid.

Le Cid de Anthony Mann

Le Cid de Anthony Mann

 

Catégories : Sur ARTE

Comments