Olivier Père

Détective de Jean-Luc Godard

ARTE diffuse Détective (1985) de Jean-Luc Godard mercredi 13 décembre à 22h35, dans le cadre de notre soirée en hommage à Johnny Hallyday.

Détective est un des rares films de Jean-Luc Godard réalisés d’après un scénario préexistant qu’il n’a pas écrit lui-même. Il s’agit d’une commande de polar du producteur Alain Sarde, afin de réunir l’argent nécessaire à la finition du précédent film de Godard, Je vous salue, Marie.

Comme à son habitude, Godard transcende cette opération financière et transforme le scénario de Philippe Setbon et Sarde en poème funèbre, traversé de citations littéraires, de fulgurances lyriques et de gags visuels. Le cinéaste réunit dans un grand hôtel parisien une troupe d’acteurs de différentes générations et familles (Alain Cuny, Jean-Pierre Léaud, Laurent Terzieff, les débutantes Julie Delpy et Emmanuelle Seigner, …) et un trio de stars, Johnny Hallyday, Nathalie Baye et Claude Brasseur. Un tournage houleux marqué par des accrochages avec certains techniciens et acteurs consommera le divorce de Godard avec l’industrie du cinéma français. Cette expérience l’invitera à privilégier les productions légères avec une équipe de plus en plus réduite, pour retrouver la joie de travailler et la solitude désirée d’un créateur d’images et de sons débarrassé des contingences du marché et retranché en terre helvétique. Il n’empêche que Détective, revu aujourd’hui, s’impose comme l’un des grands Godard, toutes périodes confondues.

Cette histoire de triangle amoureux sur fond de dettes, d’enquête et de mafia permet à Godard de filmer la circulation du désir et de l’argent, la fin d’un monde peuplé de morts en sursis. C’est aussi l’occasion de convoquer les fantômes du cinéma d’hier et Johnny Hallyday apporte sa fatigue et sa mélancolie à la figure émouvante d’un impresario de boxeur, échappé d’un film américain des années 40. Le chanteur survole le chaos ambiant et se révèle à son aise chez Godard, affublé du patronyme de Jimmy Fox Warner, en clin d’œil au grand cinéma hollywoodien – Détective est dédié à Edgar G. Ulmer, John Cassavetes et Clint Eastwood, trois francs-tireurs, chacun à sa façon, dans l’usine à rêves.

 

 

Catégories : Sur ARTE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.