Olivier Père

The Salvation Hunters de Josef von Sternberg

ARTE diffuse dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 novembre à 1h20 The Salvation Hunters réalisé en 1925 par Josef von Sternberg.

C’est le premier long métrage de Sternberg, qui était alors un cinéaste débutant et totalement inconnu, ayant travaillé comme assistant et dans les laboratoires de Hollywood. C’est aussi le seul film de sa carrière qu’il réalisera en toute indépendance avec un petit budget, loin des studios, des producteurs et des stars. Sternberg, âgé de 31 ans, entend réaliser un film en réaction à l’esthétique dominante du Hollywood des années 20, contre les vedettes et leurs gesticulations.

The Salvation Hunters

The Salvation Hunters

The Salvation Hunters fut salué au moment de sa sortie comme un film expérimental, une œuvre artistique où l’on peut apprécier pour la première fois le remarquable travail formel de Sternberg sur le cadre et la lumière. Il comptait Charles Chaplin et Douglas Fairbanks parmi ses admirateurs.

Il faut voir The Salvation Hunters pour son ambition démesurée. Une ambition qui cherche à suppléer aux carences du cinéma en s’intéressant non seulement au corps mais aussi à l’esprit.

Sternberg a ici l’intention de délivrer un message et de retranscrire en images animées rien de moins par exemple que le mouvement d’une pensée. Ce film est une réflexion sur l’homme qui doit prendre en main sa destinée pour s’extraire de sa condition d’esclave. Loin d’être un exposé philosophique ou une simple fable naturaliste The Salvation Hunters est une symphonie visuelle, dans laquelle Sternberg sculpte la matière et la lumière, pour raconter le cheminement de ses héros de la boue jusqu’au soleil.

La sensualité et l’érotisme qui triompheront dans ses classiques avec Marlene Dietrich sont déjà omniprésents dans ce coup d’essai qui ressemble à un coup de maître.

 

 

Le film est diffusé dans une version magnifiquement restaurée par l’UCLA et le Musée autrichien du cinéma. ARTE/ZDF et la Konzerthaus de Vienne ont commandé à cette occasion une musique inédite au grand pianiste de jazz Brad Mehldau dont la création mondiale a eu lieu début octobre à Vienne.

 

The Salvation Hunters est également disponible en télévision de rattrapage sur ARTE+7.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories : Sur ARTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *