Olivier Père

Le Festival du Cinéma d’ARTE au Luminor Hôtel de Ville

Pasolini de Abel Ferrara, film d'ouverture du Festival du Cinéma d'ARTE au Luminor Hôtel de Ville mardi 18 novembre à 20h30, en présence d'Abel Ferrara

Willem Dafoe dans Pasolini de Abel Ferrara, film d’ouverture du Festival du Cinéma d’ARTE au Luminor Hôtel de Ville mardi 18 novembre à 20h30, en présence d’Abel Ferrara.

Comme nous vous l’indiquions au moment de l’annonce du Festival du Cinéma d’ARTE à l’antenne nous organisons aussi entre les mêmes dates, du 18 au 25 novembre, un festival au Luminor Hôtel de Ville, anciennement Le Nouveau Latina (20, rue du Temple dans le 4ème arrondissement), très agréable cinéma de deux salles du Marais qui accueillera pendant une semaine 8 avant-premières parmi nos coproductions présentées cette année à Cannes, Venise et Locarno et proposera aussi un florilège de coproductions récentes d’ARTE, 28 films (parfois précédés de courts métrages et de programmes courts coproduits par la chaîne) que nous aimons particulièrement et que nous sommes heureux de montrer à nouveau dans une salle, accompagnés pour certains d’entre eux, le week-end et en fin de journée, par des débats avec leurs réalisateurs (Emmanuel Mouret après la projection de Un baiser s’il vous plaît, Agnès Varda après celle des Plages d’Agnès, Mia Hansen-Løve après celle du Père de mes enfants, Bruno Dumont après celle de Camille Claudel 1915, Mathieu Amalric après celle de Tournée, Benoit Jacquot après celle de 3 Cœurs. Le week-end vous pourrez dialoguer plus longuement autour d’un brunch avec Céline Sciamma et Bertrand Bonello, venus eux aussi présenter leurs films : Tomboy, Naissance des pieuvres et L’Apollonide, souvenirs de la maison close.

L'Apollonide, souvenir de la maison close, dimanche 23 novembre à 13h40, suivi d'un débat avec Bertrand Bonello

L’Apollonide, souvenir de la maison close, dimanche 23 novembre à 13h40, projection suivie d’un débat avec Bertrand Bonello

Quatre grands titres du cinéma contemporain seront programmés au Luminor à quelques jours d’intervalle de leur diffusion sur ARTE : Pater de Alain Cavalier, Tabou de Miguel Gomes, Le Havre de Aki Kaurismäki et Melancholia de Lars von Trier.

Cet événement connaitra également un écho significatif dans les salles du Star à Strasbourg (27, rue du Jeu des Enfants) avec trois soirées spéciales pendant le Festival du cinéma d’ARTE, du 21 au 23 novembre : les avant-premières de Timbuktu de Abderrahmane Sissako (le vendredi 21 novembre en présence du réalisateur, suivie d’un débat participatif organisé avec La Septième Salle simultanément au Luminor Hôtel de Ville et dans plusieurs cinémas de France) et de Pasolini de Abel Ferrara ainsi que la projection sur grand écran de la série de Bruno Dumont P’tit Quinquin.

Timbuktu de Abderrahmane Sissako le vendredi 21 novembre à 20h30, suivi d'un débat avec le réalisateuropération Septième Salle

Avant-première de Timbuktu de Abderrahmane Sissako le vendredi 21 novembre à 20h30, suivie d’un débat avec le réalisateur (La Septième Salle)

En attendant de vous retrouver nombreux au Luminor Hôtel de Ville, où nous serons tous les soirs pour présenter les films avec leurs auteurs, voici le lien de la programmation complète du Festival, avec tous les renseignements pratiques et les horaires détaillés, pour vous aider à confectionner votre propre programme. A bientôt au cinéma.

Festival cinéma – Programme

Et bien sûr notre Festival à l’antenne :

http://cinema.arte.tv/fr/dossier/festival-du-cinema-darte-du-16-au-28-novembre

Photo en tête de texte : White God de Kornél Mundruczó, Prix Un Certain Regard au Festival de Cannes, en avant-première le 19 novembre, projection suivie d’un débat avec le réalisateur.

Avant-première de Jauja de Lisandro Alonso dimanche 23 novembre à 20h30

Avant-première de Jauja de Lisandro Alonso dimanche 23 novembre à 20h30

Catégories : Actualités · Coproductions · Rencontres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *