Olivier Père

Cannes 2012 Day 3 : Mekong Hotel de Apichatpong Weerasethakul (Sélection officielle, Séance spéciale hors compétition)

Mekong Hotel

Mekong Hotel

Apichatpong Weerasethakul qui sera cet été le président du jury du concorso internazionale del Festival del film Locarno revient à Cannes avec son nouveau film. Tout le film se déroule dans un hôtel sur les bords du fleuve, dans le nord-est de la Thaïlande. Dans ce lieu déserté par les clients, une jeune femme et sa mère – patronne de l’hôtel, suspectée d’être une créature vampirique se nourrissant de chair humaine et capable de changer d’apparence – devisent avec deux jeunes amants. Le film établit un lien très fort entre les images, d’une calme et limpide banalité seulement perturbée par les agissements bizarres et sanglants de la mère et les dialogues qui racontent des histoires typiques des légendes locales, un peu à la manière de certains films fantastiques qui jouent du décalage entre ce qui est dit dans le film et ce qu’on y voit. Un plan montrant le cinéaste au travail renvoie également à une tradition du cinéma moderne mettant en scène un film dans le film, tandis qu’un autre sur un guitariste jouant de son instrument laisse penser que la musique que nous entendons durant une grande partie du film est diégétique.

Mekong Hotel, belle rêverie mélancolique d’une durée approximative d’une heure et coproduit par la compagnie britannique Illuminations films a été commandé par le programme La Lucarne d’ARTE France. Les dernières commandes du chargé de programme Luciano Rigolini comprend des documentaires réalisés par Alexandre Sokourov, Alain Cavalier, Naomi Kawase, Stephen Dwoskin, Ben Rivers, Ben Russell et bien d’autres encore.

Catégories : Actualités · Coproductions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *