Une loi pour la fin de vie

En France, le projet de loi sur la fin de vie a été présenté le 10 avril 2024 en Conseil des ministres. Le texte crée la possibilité d'une "aide à mourir", assortie de strictes conditions, notamment celle de ressentir des souffrances intolérables et impossibles à traiter et d'avoir un pronostic vital être engagé. Il comprend aussi un volet sur les soins palliatifs afin d'augmenter les dépenses publiques en la matière. Le texte, qui doit être débattu dans les deux chambres, pourrait être adopté d'ici deux ans.

En France, le projet de loi sur la fin de vie a été présenté le 10 avril 2024 en Conseil des ministres. Le texte crée la possibilité d'une "aide à mourir", assortie de strictes conditions, notamment celle de ressentir des souffrances intolérables et impossibles à traiter et d'avoir un pronostic vital être engagé. Il comprend aussi un volet sur les soins palliatifs afin d'augmenter les dépenses publiques en la matière. Le texte, qui doit être débattu dans les deux chambres, pourrait être adopté d'ici deux ans.

NotVisible