Où va l'Afghanistan ?

Un espoir, vite déçu pour les jeunes filles afghanes. Le 23 mars, les collèges et lycées devaient à nouveau leur rouvrir leurs portes. Mais elles resteront finalement closes sans explication. Depuis la prise de pouvoir des Talibans en août dernier, les filles n'ont plus accès à l'éducation, en dehors des écoles primaires. Exclues de la plupart des emplois publics, contrôlées sur leur façon de s'habiller, interdites de voyager seules en dehors de leur ville : sous l'Emirat islamique, les droits des femmes sont bafoués. De nombreux Afghans et Afghanes, anciens collaborateurs·trices des forces occidentales, journalistes ou encore défenseur·ses des droits humains sont encore contraints de se cacher à défaut d'avoir pu fuir le pays. Mais face à la crise humanitaire qui menace de famine 23 millions d'habitants, soit la moitié de la population afghane, l'ONU vient de prolonger sa mission d'un an, jusqu'en mars 2023. Une présence internationale dans le pays qui n'équivaut pas à une reconnaissance officielle du régime taliban. Pour comprendre l'histoire et la situation politique et sociale du pays, retrouvez la sélection de reportages d'ARTE Info.

Un espoir, vite déçu pour les jeunes filles afghanes. Le 23 mars, les collèges et lycées devaient à nouveau leur rouvrir leurs portes. Mais elles resteront finalement closes sans explication. Depuis la prise de pouvoir des Talibans en août dernier, les filles n'ont plus accès à l'éducation, en dehors des écoles primaires. Exclues de la plupart des emplois publics, contrôlées sur leur façon de s'habiller, interdites de voyager seules en dehors de leur ville : sous l'Emirat islamique, les droits des femmes sont bafoués. De nombreux Afghans et Afghanes, anciens collaborateurs·trices des forces occidentales, journalistes ou encore défenseur·ses des droits humains sont encore contraints de se cacher à défaut d'avoir pu fuir le pays. Mais face à la crise humanitaire qui menace de famine 23 millions d'habitants, soit la moitié de la population afghane, l'ONU vient de prolonger sa mission d'un an, jusqu'en mars 2023. Une présence internationale dans le pays qui n'équivaut pas à une reconnaissance officielle du régime taliban. Pour comprendre l'histoire et la situation politique et sociale du pays, retrouvez la sélection de reportages d'ARTE Info.

Toutes les vidéos

ARTE Regards - Quitter l’Afghanistan pour l’Allemagne

ARTE Regards - Quitter l’Afghanistan pour l’Allemagne

Afghanistan : une féministe face aux talibans

ARTE Reportage

Afghanistan : une féministe face aux talibans

ARTE Reportage

Triage : l'exemple de l'hôpital de Kaboul

Triage : l'exemple de l'hôpital de Kaboul

Afghanistan : une enclave de paix au centre de Kaboul

Afghanistan : une enclave de paix au centre de Kaboul

Afghanistan : la traque des anciens policiers et soldats

Afghanistan : la traque des anciens policiers et soldats

Vivre et survivre à Kaboul

Vivre et survivre à Kaboul

La minorité chiite Hazara en danger

La minorité chiite Hazara en danger

France : expulsions de demandeurs d'asile afghans

France : expulsions de demandeurs d'asile afghans

Voix d'Afghanistan

Comment les Afghans et les Afghanes vivent-ils la situation actuelle ? Quels sont leurs craintes et leurs espoirs ?

"Tous les médias ont été fermés"

Voix d'Afghanistan

"Tous les médias ont été fermés"

Voix d'Afghanistan

"Si nous tombons aux mains des talibans, ils vont nous tuer"

Voix d'Afghanistan

"Si nous tombons aux mains des talibans, ils vont nous tuer"

Voix d'Afghanistan

"J’ai quitté mon pays les larmes aux yeux"

Voix d'Afghanistan

"J’ai quitté mon pays les larmes aux yeux"

Voix d'Afghanistan

"Nous ne savons pas où nous enfuir"

Voix d'Afghanistan

"Nous ne savons pas où nous enfuir"

Voix d'Afghanistan

"Les femmes n’ont plus le droit de travailler"

Voix d'Afghanistan

"Les femmes n’ont plus le droit de travailler"

Voix d'Afghanistan

"Nous devons continuer à faire entendre nos voix"

Voix d'Afghanistan

"Nous devons continuer à faire entendre nos voix"

Voix d'Afghanistan